fbpx

Reconversion professionnelle et formation
Quels dispositifs ?

Accueil >  Blog >  Reconversion >  Reconversion professionnelle et formation
Quels dispositifs ?

Le monde du travail se transforme et les mentalités évoluent : 85% des Français pensent que changer de métier est une bonne chose. Vous songez à la reconversion professionnelle ? Opter pour une formation peut être un tremplin pour réussir ce tournant important dans votre carrière. Peu d’entre nous le savent mais la formation professionnelle est un droit individuel qui permet, une fois entrée dans la vie active, de continuer à sa former. Que vous décidiez d’amorcer un changement professionnel ou relancer votre carrière, les dispositifs de formation proposés sont riches et chacun peut trouver une solution adaptée à son projet.

reconversion professionnelle formation

Reconversion professionnelle : établir son plan d’actions

Quelles sont vos profondes motivations ?

Votre décision est prise, votre situation professionnelle ne vous convient plus et un changement s’impose. Avant de tout remettre en question, posez-vous les bonnes questions et identifiez les raisons qui vous poussent à prendre cette décision : stress, pression, ennui, salaire, etc. Demandez-vous si votre métier vous plaît encore ou si vous avez radicalement besoin de changement.

C’est en prenant conscience des causes profondes de votre réflexion que vous poserez les bases solides de votre future reconversion professionnelle.

Apprenez à vous connaître

Pensez au bilan de compétences, cet outil assez efficace permet de cerner vos compétences professionnelles et personnelles, vos aptitudes et vos motivations. Un consultant spécialisé vous épaulera dans la définition de votre projet professionnel. Une fois votre bilan de compétences réalisé, élaborez une étude de marché de l’emploi. En fonction de vos aspirations et vos centres d’intérêts, interrogez-vous sur les secteurs d’activités qui recrutent et les métiers qui ont la cote.

Et confrontez-vous à des experts

Puis, prenez contact avec les professionnels en activité pour obtenir plus d’informations sur les compétences et expériences requises. Vous pourrez alors estimer si vos compétences sont transférables au nouveau métier que vous envisagez ou au contraire si vous devez planifier une formation pour les compléter.

Bon à savoir : plusieurs prestations d’évaluation de vos besoins en termes de formation vous sont proposées par Pôle emploi. Par exemple, lévaluation des compétences et capacités professionnelles (ECCP) permet de mesurer les écarts entre vos compétences et les besoins des entreprises.

Enfin, renseignez-vous également sur le nouveau secteur que vous visez :  est-ce un secteur qui recrute ?  Faites un état des lieux des entreprises qui vous intéressent, puis ciblez les zones géographiques où des postes sont à pourvoir. Vous pouvez facilement retrouver ces informations auprès des  Chambres de Commerce et d’Industrie, des Conseils régionaux.

Construisez votre stratégie de mise en oeuvre

Une fois votre objectif fixé, posez-vous les bonnes questions, par exemple :

  • Quelles sont les contraintes à ma reconversion ?
  • Si je change de zone géographique, quelles y seront les opportunités et les risques ?
  • Comment analyser la rentabilité et la faisabilité d’un projet de création ou reprise d’entreprise ?

Prévoir votre reconversion

Anticiper et établir un rétroplanning

Listez tous les points positifs et négatifs de votre tout nouveau projet de reconversion professionnelle. Cela peut être par exemple :

  • Pour envisager une formation, quelles sont les possibilités de financement ?
  • Quels sont les organismes les plus adaptés ?
  • Quelles sont les démarches administratives à réaliser ?
  • J’ai identifié un métier, quelles entreprises vais-je contacter ?

Prendre en main son marketing personnel

Votre démarche de reconversion professionnelle vous paraît simple, mais ce n’est pas forcément le cas de vos futurs interlocuteurs (recruteurs, organismes de formation, investisseurs et réseaux professionnels). Vous donc serez amené à leur présenter a minima votre parcours et votre projet. Pour mettre toutes les chances de votre côté, prenez le temps de trabailler votre personal branding :

    Réfléchir à un parcours de formation

    Formation courte ou longue, en présentiel ou à distance… Les possibilités sont multiples. Avant de vous engager, posez-vous les bonnes questions pour définir le dispositif qui correspond à vos besoins et vos moyens.

    La formation courte pour être opérationnel rapidement

    Votre projet professionnel est clair : vous souhaitez développer certaines de vos compétences et être rapidement opérationnel ? Opter pour une formation courte : vous développerez les compétences recherchées par les entreprises et optimiserez votre employabilité. Les formations courtes permettent de maintenir votre activité professionnelle car elles n’exigent que peu de jours de présence en formation. Certaines sont d’ailleurs proposées sous le format online, comme par exemple, les certificats en ligne de l’EDHEC.

    Au-delà du format, soyez attentif à la finalité de votre besoin. Vous souhaitez par exemple évoluer au sein de votre propre entreprise ? Votre manager, votre DRH et vous-même pourrez préférer une formation qualifiante, qui vous permettra de développer les compétences ou les qualifications nécessaires à la bonne conduite de votre poste, et cela de manière immédiate.

    A contrario, si vous recherchez un tremplin pour postuler, il peut-être plus judicieux d’opter pour une formation certifiante, qui délivre un certificat de qualification spécifique reconnu par les branches professionnelles (Répertoire national des certifications professionnelles).

    Enfin, si votre nouveau projet professionnel ne vous éloigne pas trop de votre branche de départ. Vous pouvez, sous certaines conditions, réaliser une validation d’acquis de l’expérience (VAE). Votre expérience vous permet ainsi d’obtenir un titre ou un certificat de qualification professionnelle inscrit au Répertoire national des certifications professionnelles (RNCP).

    La formation longue pour une reconversion totale

    Vous envisagez une reconversion plus profonde ? Vous avez le temps nécessaire et les moyens ? La formation longue peut être une option adaptée à votre besoin. On les retrouve dans les universités, les grandes écoles ou les centres de formations. Ce type de formation s’inscrit dans la durée, et s’adresse aux personnes désireuses d’obtenir un diplôme.

    Avant de vous inscrire, renseignez-vous sur le statut de la formation que vous visez pour vous assurer que cela corresponde bien à votre besoin et secteur d’activité. Sachez que le dispositif souvent mis en place dans le cadre de la réforme professionnelle est le CPF de transition professionnelle (ancien CIF). Sous condition et avec l’acceptation de votre employeur, vous bénéficiez d’un congé vous permettant de vous absenter tout en continuant d’être rémunéré.

    Vous ne pouvez ou ne souhaitez pas interrompre votre activité ? Une alternative s’offre à vous : la formation à distance ! Plus flexible, elle permet une transition tout en douceur : vous étudiez quand vous le souhaitez, vous conservez votre activité ainsi que votre salaire.

    C’est ce que propose l’EDHEC Business School avec ses formations en ligne. Où que vous soyez, vous pouvez obtenir un diplôme qui allie la force d’une grande école à la flexibilité de la formation à distance. Quelle que soit la formation que vous souhaitez suivre, l’EDHEC vous propose des solutions de financement sur mesure comme des prêts négociés à taux préférentiels et des bourses.

    Sur EDHEC Online nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure navigation possible, vous proposer des services personnalisés et réaliser des statistiques de visite pour améliorer votre expérience sur le site. En savoir plus.