fbpx

Comment trouver un emploi
suite à une reconversion ?

Accueil >  Blog >  Conseil carrière >  Comment trouver un emploi
suite à une reconversion ?

Sur un marché du travail en perpétuelle évolution, la reconversion professionnelle est un phénomène de plus en plus fréquent. À 30, 40, 50 ou même 60 ans : que cette reconversion fasse suite à un plan de développement des compétences, réponde à un besoin de s’adapter, une envie de changement ou d’insuffler du sens à son activité, il n’est jamais trop tard pour donner un nouvel élan à sa carrière.

Mais une fois cette reconversion accomplie, comment se vendre dans un domaine dans lequel on manque d’expérience ? Postuler à une offre d’emploi suite à une reconversion : voici nos conseils pour valoriser votre profil et vous montrer légitime et convaincant.

Trouver un emploi dans le cadre d’un projet de reconversion : l’étape du CV

« N’hésitez pas à insérer un titre ou une phrase en tête de CV indiquant d’où vous venez et votre projet. »

Afficher clairement sa reconversion dans son CV

Avant tout, assumez votre reconversion avec un message clair. Répondre à une offre d’emploi après une reconversion exige que votre CV présente lisiblement le secteur professionnel dont vous êtes issu et la direction que vous prenez. N’hésitez pas à insérer un titre ou une phrase en tête de CV indiquant d’où vous venez et votre projet.

La mise en page est également une façon de vous démarquer et d’attirer l’attention sur votre candidature, par exemple en créant un CV graphique et design.

Si vous souhaitez refaire votre CV : 3 conseils pratiques pour rendre son CV plus attractif

Valoriser son expérience et sa formation dans son CV

Même si vous manquez d’une expérience approfondie dans le secteur visé, votre CV doit correspondre à votre nouveau projet professionnel. Pour l’optimiser, mettez en avant les responsabilités ou missions qui vous ont été confiées précédemment pouvant servir le poste auquel vous aspirez.

Si ces expériences ne sont pas directement liées à votre ambition, elles vous ont forcément apporté des compétences utiles. Vos qualifications, qu’elles soient managériales ou opérationnelles, sont aussi valorisables.

De même, être passé par une formation pour vous reconvertir est un atout pour votre CV : un cursus certifiant et reconnu sur le marché du travail, comme les formations à distance de l’EDHEC Business School, est une vraie valeur ajoutée.

Mettre en avant ses soft skills

« Ne sous-estimez pas vos centres d’intérêt : souvent en lien avec la reconversion, ils révèlent aussi les soft skills. »

Dans le cas d’une reconversion, les hard skills – ou compétences pratiques – font parfois défaut : les compenser par les soft skills, ces compétences humaines faisant appel à des qualités comme l’empathie ou la créativité, est une excellente stratégie.

Celles-ci sont de plus en plus recherchées par les recruteurs et vous appuyer sur ces aptitudes valorise votre reconversion. Insérez dans votre CV une section dédiée à ces compétences en les justifiant avec vos différentes expériences. Enfin, ne sous-estimez pas vos centres d’intérêt : souvent en lien avec la reconversion, ils révèlent aussi les soft skills.

Développer ses soft skills pour faire la différence en entreprise

Trouver un emploi via son réseau

Renforcer son réseau professionnel

Levier avéré, créer un réseau professionnel est l’un des meilleurs moyens de trouver un emploi, et d’autant plus dans le cadre d’une reconversion : c’est souvent via le networking que celle-ci se concrétise.

Montrez-vous actif au sein de votre réseau et informez vos contacts de votre projet pour vous rendre visible sur le marché du travail. Approchez des professionnels du secteur vers lequel vous avez décidé de vous réorienter.

Utiliser la force du digital pour networker

Des sites Internet proposent des mises en relation pour faire des immersions en entreprise, une excellente opportunité de faire de nouvelles rencontres et d’étendre votre réseau. C’est aussi via la formation que le réseau se développe, en nouant des liens avec les autres participants et les professeurs – ces relations peuvent vous présenter de nouveaux contacts ou vous transmettre des opportunités.

Les 5 outils digitaux indispensables pour développer son réseau professionnel

Ainsi l’EDHEC Business School donne accès à son réseau EDHEC Alumni dès le premier jour de formation. Ce réseau propose notamment un service d’accompagnement carrière, particulièrement précieux dans le cadre d’une reconversion : le Career Centre assiste les participants dans leurs projets même après leur formation, qu’elle soit en présentiel ou en ligne.

Pour aller plus loin sur le sujet :

Bien vendre sa reconversion lors de l’entretien d’embauche

Apprendre à présenter son projet de reconversion

Être candidat à une offre d’emploi après une reconversion demande de savoir présenter sa situation avec précision et cohérence : pour convaincre, la pertinence de votre discours est aussi importante que votre motivation.

Entraînez-vous à exposer votre démarche de changement de façon claire et argumentée. Cet exercice vous aidera à vous sentir légitime, ce qui est fondamental pour bien se vendre.

Se montrer convaincant en entretien d’embauche

Rassurer les recruteurs sur votre parcours est essentiel. Expliquez précisément ce qui vous a amené à vous reconvertir :

  • lier votre métier et votre passion,
  • vous adapter à un changement de situation professionnelle,
  • donner du sens à votre travail…

Faites valoir votre reconversion en vous appuyant sur les formations suivies, vos expériences légitimant votre ambition ou encore vos affinités personnelles. Préparez votre entretien en amont, en anticipant les questions qui vous seront posées sur votre reconversion, notamment celles concernant votre éventuel manque d’expérience. Pensez à mettre en avant vos fameuses compétences comportementales, réfléchissez à ce que votre profil peut apporter à l’entreprise, montrez-vous prêt à suivre une formation…

1/ Montrez que votre projet professionnel est mûrement réfléchi. Logiquement, cela veut dire que vous avez déjà travaillé sur votre employabilité dans le cadre de votre projet. Ainsi, n’hésitez pas à mettre en avant les enjeux et les chiffres clés que vous avez recueillis lors de la préparation de votre projet de reconversion.

2/ Communiquez sur vos compétences transférables. De la même manière que vous l’avez fait sur votre CV,  vous devez être capable de décliner et de mettre en avant vos expériences et compétences en lien avec ce votre reconversion. 

3/ Montrez que votre parcours atypique apporte un plus à l’entreprise. Même si un recruteur est intéressé par votre projet, il ne vous recrutera que s’il pense que vous êtes plus intéressant pour l’entreprise que les autres candidats. Ici aussi, misez sur vos soft-skills pour vous démarquer.

4/ Rassurez le recruteur sur vos capacités d’adaptation. Même si vous avez les connaissances et le potentiel pour l’offre d’emploi que vous visez, votre manque d’expérience va certainement nécessité une période d’adaptation. Vous pouvez échanger, par exemple sur les formations suivies jusque là et qui démontrent votre envie d’être toujours à la pointe de votre métier.

Énergie et enthousiasme suffisent souvent à être convaincant. D’ailleurs, selon l’enquête réalisée en 2019 par nouvelleviepro.fr, 93 % des actifs ont déjà pensé à se reconvertir et 38 % ont transformé l’essai. Pourquoi pas vous ?

Sur EDHEC Online nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure navigation possible, vous proposer des services personnalisés et réaliser des statistiques de visite pour améliorer votre expérience sur le site. En savoir plus.