fbpx

Ennui au travail : comment dépasser
le syndrome du bore-out ?

Accueil >  Blog >  Vie au travail >  Ennui au travail : comment dépasser
le syndrome du bore-out ?

Le bore-out, ça vous dit quelque chose ? Également désigné comme le « syndrome d’épuisement professionnel par l’ennui”, cette affliction du 21e siècle sévit toujours plus en entreprise. Selon Forbes, l’épuisement professionnel coûte chaque année entre 125 et 190 milliards de dollars en soins de santé, rien qu’aux États-Unis. 

Non content de nuire à la productivité des collaborateurs, le bore-out est un véritable trouble psychologique, qui va jusqu’à causer des maladies physiques pouvant venir couper court aux ambitions de carrière de certains. Alors comment se prémunir du bore-out, ou comment en identifier les premiers symptômes avant qu’il ne soit trop tard ? Mais aussi, lorsqu’on en a été victime, comment mettre en place les conditions d’un rebond professionnel ?

Le bore-out, un mal du 21e siècle

Avez-vous déjà eu le sentiment en rentrant du travail le soir, que vous n’aviez absolument rien fait de votre journée ? Si c’est le cas, rassurez-vous, vous n’êtes pas seul. D’après certaines études, le bore-out toucherait près de 60% des français actifs ! 

Et concrètement, quelles sont les origines de ce mal ? Le syndrome d’épuisement professionnel s’apparente au premier abord au syndrome de surmenage (dit burn-out). Cependant, contrairement à son presque-homonyme, il ne résulte pas d’un excès de travail, mais plutôt d’un manque de stimulation intellectuelle.

Les causes du bore-out sont nombreuses, mais parmi les plus fréquentes, on peut citer : 

  • L’absence de tâches nouvelles dans votre quotidien. La répétition de certains aspects d’un job peut rapidement devenir ennuyeuse. Si elle n’est pas compensée par de nouveaux apprentissages, elle peut mener à une lassitude et un désengagement ;
  • Une surqualification pour le poste. Il arrive que certains collaborateurs se retrouvent dans des emplois qui ne sollicitent pas assez le champ de leurs compétences. Si la situation empêche l’évolution de carrière, le bore-out risque de frapper ; 
  • Un manque de responsabilités et de nouveaux défis. De même que l’absence de tâches nouvelles, l’absence de challenges et la sous-stimulation intellectuelle sont les ‘meilleures alliées’ du bore-out.

Bien sûr, les causes de cette affliction sont souvent bien plus complexes et profondes. Elles font effet sur le long terme, de manière pernicieuse. Et parfois, les collaborateurs ne sont même pas conscients de leur état psychologique, trop habitués à un quotidien insatisfaisant ! 

Alors, êtes vous atteint de bore-out ? Pour le découvrir, vous pouvez essayer d’en déceler les principaux symptômes.

Identifier les symptômes d’un désengagement au travail

Si le bore-out s’exprime de nombreuses manières, certains symptômes doivent vous alerter. Les manifestations de ce syndrome peuvent s’exprimer sur le plan psychologique, comme sur le plan physique. 

Parmi les manifestations psychologiques, soyez attentif à : 

  • L’irritabilité, qui se discerne par des éclats d’agressivité et de colère ;
  • L’anxiété, qui se manifeste fréquemment sous forme de crises ponctuelles ;
  • Au détachement social, qui consiste à s’éloigner de ses pairs, de ses collègues, voire même de ses proches ;
  • Aux symptômes trahissant une dépression, évolution extrême du bore-out.

Et en ce qui concerne les symptômes physiques, le bore-out peut être annoncé par : 

  • Des maux de crâne fréquents ;
  • La fragilisation de votre système immunitaire et des soucis de santé chroniques ;
  • Un sommeil difficile, des phases d’insomnie.

Si ces symptômes sont identifiés, que faire, comment réagir lorsque l’on est en bore-out ? Pour vous remettre d’aplomb et relancer votre motivation, plusieurs stratégies peuvent être adoptées. 

Se remettre du bore-out et reprendre sa carrière en main

Faire une pause

Votre santé, physique comme mentale, passe avant tout le reste. Si vous en ressentez le besoin, n’hésitez pas à prendre du temps et à couper avec le travail. Une pause de quelques jours ou quelques semaines vous permettra de vous débarrasser de votre stress et de votre anxiété. Cependant, parfois, le bore-out est trop avancé et le repos ne suffit plus. Dans ces cas-là, il vous faudra prendre des mesures plus radicales. 

Communiquer avec son équipe

L’un des leviers les plus efficaces à activer est de parler de votre ressenti autour de vous. Sollicitez vos collègues et vos supérieurs pour discuter de votre ressenti et de vos aspirations professionnelles. Il est en effet possible que votre manager ne réalise pas la situation dans laquelle vous vous trouvez, du fait d’une mauvaise communication. 

Vous êtes tout à fait en droit de demander une révision de votre fiche de poste ou des opportunités d’évolution au sein de votre entreprise. N’hésitez donc pas à faire valoir ce droit, ou à proposer votre aide à des collaborateurs sur de nouveaux projets. Vous rendre proactif pourra vous aider à vous voir confier de nouvelles missions.

Remettre du sens dans son job au quotidien 

Quelles qu’en soient les origines, ne laissez pas une situation de bore-out s’éterniser et freiner votre carrière. Au contraire, ce sentiment d’ennui peut même être considéré comme une opportunité ! Celle de prendre du recul sur votre parcours et vos envies, et surtout de remettre du sens dans votre travail.

Prenez donc le temps de vous demander quels leviers vous pouvez activer pour faire des choses qui contribueront à vous épanouir dans votre organisation, et partagez ces observations avec vos supérieurs. 

Bore-out : et si vous changiez de vie ?

Si vos perspectives restent limitées au sein de votre entreprise, le moment est peut-être opportun pour faire le point sur vos acquis et envisager une véritable transition professionnelle. Par exemple, un bilan de compétences peut vous aider à mieux cerner vos besoins et identifier les moteurs de votre engagement au travail : plus ou moins d’autonomie, de travail d’équipe, de mobilité… Une fois ces cartes en main, vous pourrez vous orienter en toute confiance vers un poste ou un secteur en adéquation avec vos aptitudes et votre personnalité.

Parfois, la meilleure solution au bore-out est de monter en compétences pour pouvoir accéder à de nouvelles responsabilités. Et dans ces cas-là, la formation peut s’avérer une alliée redoutable ! 

Pour affûter votre profil, mettre à jour vos connaissances et développer vos aptitudes, il peut être opportun de parier sur la formation à distance, afin de concilier votre emploi et vos futures aspirations. Les formations 100% à distance proposées par EDHEC Online ont été pensées pour aider les professionnels à acquérir les « outils » dont ils ont besoin pour donner du sens à leur travail et construire leur épanouissement personnel et professionnel. Alors n’hésitez pas à aller les découvrir et rejoindre l’une de nos prochaines promotions ! 

Pour recevoir nos conseils sur la formation et le développement professionnel,
abonnez vous à BOOST, l’email qui fait du bien à votre carrière.