fbpx

Quelles compétences clés à travailler
aujourd'hui pour réussir demain ?

Accueil >  Blog >  Conseil carrière >  Quelles compétences clés à travailler
aujourd'hui pour réussir demain ?

Une étude réalisée par LinkedIn a récemment révélé une évolution significative sur le marché du travail. Désormais, les entreprises recherchent des collaborateurs dotés d’une combinaison de compétences clés techniques (hard skills) et « comportementales » (soft skills). De la même manière, le rapport sur le futur du travail partagé par le Forum Économique Mondial en 2018 a révélé qu’à l’avenir, les « compétences humaines » seront essentielles au succès d’une organisation. 

Alors, pourquoi une telle évolution ? Pour beaucoup d’experts, cela s’explique par la place grandissante que prennent les machines dans le quotidien de chacun, mais aussi par l’automatisation, doublée du développement de l’intelligence artificielle. Il est important aujourd’hui pour les individus de renforcer les compétences fondamentalement humaines qui leurs sont propres, pour rester compétitifs. Mais également, pour accompagner efficacement les tâches accomplies par des robots. 

Quoi qu’il en soit, vous devez travailler aujourd’hui certaines compétences clés essentielles pour réussir sur le marché du travail demain. 

Parmi les compétences clés de demain : la créativité et le storytelling  

La créativité est essentielle pour tirer pleinement parti des nouvelles opportunités qui apparaissent sur le marché du travail. La pensée créative conduit à l’innovation, et devient indispensable pour assurer la compétitivité des entreprises. Les personnes créatives sont en effet plus susceptibles de s’adapter à un environnement de travail combinant machines et humains. Ils sont aussi plus aptes à imaginer de nouvelles opportunités de produits ou de services. 

À l’avenir, il deviendra par ailleurs important pour les collaborateurs de savoir communiquer créativement et efficacement. Savoir énoncer son point de vue, ses idées,… Via une variété de canaux (écrit, audio, vidéo, visuels, etc.) est essentiel. En ce sens, la narration s’apprête à devenir l’une des compétences clés les plus utiles pour construire sa carrière dans un monde volatil. Elle permettra non seulement aux marques de fédérer leurs communautés, mais aussi de créer de la confiance avec leurs clients. 

L’intelligence émotionnelle et la flexibilité cognitive

Autre compétence clé à ne pas négliger : la capacité d’une personne à être consciente de ses propres émotions. Mais également, à les contrôler et à les exprimer. On retrouve dans le concept d’intelligence émotionnelle la notion d’empathie, qui est la pierre angulaire de tout bon management, mais aussi l’intégrité. Après tout, l’intelligence émotionnelle est l’une des principales caractéristiques nous différenciant des machines. 

La flexibilité cognitive quant à elle, désigne la capacité à basculer d’un concept à l’autre ou à intégrer plusieurs concepts simultanément. Au lieu de se concentrer sur la spécialisation de leurs employés, de nombreuses entreprises ont ainsi commencé à rechercher des candidats dotés d’un ensemble solide de compétences leur permettant d’aborder les problèmes sous des angles nouveaux. Être capable de penser à la fois de manière créative et logique fournit aux professionnels un avantage concurrentiel non négligeable. En particulier avec l’apparition d’emplois qui sollicitent les deux hémisphères du cerveau humain !

Au-delà des compétences clés : l’engagement et la quête de sens

L’une des caractéristiques du monde de travail de demain étant la collaboration avec les machines, la main d’œuvre de demain sera également de plus en plus amenée à examiner ses choix à travers un prisme éthique. Les entreprises, et à travers elles leurs employés, devront comprendre comment les décisions de conception et les systèmes numériques affectent chaque partie prenante. Mais surtout, elles devront prendre en compte les possibles conséquences de ces décisions. 

Dans une étude publiée en Septembre 2020 par l’EDHEC NewGen Talent Center (un centre d’expertise sur les compétences de demain et le future of work, dirigé par Emmanuelle Malot)1, l’importance de l’éthique chez les jeunes diplômés est flagrante. En effet, 82% des répondants accordent assez ou beaucoup d’importance à la démarche RSE de l’entreprise, le respect des principes de développement durable. Par ailleurs, 86% d’entre eux accordent assez ou beaucoup d’importance à l’impact du projet d’entreprise. Ainsi, EDHEC NewGen Talent Center conseille dans son rapport aux employeurs souhaitant rester attractifs de “[s’engager] dans une transformation positive pour faire face aux enjeux sociaux et environnementaux d’aujourd’hui.” 

Manager avec de nouvelles compétences clés : le leadership et l’intelligence culturelle

Les traits que nous associons généralement au leadership, comme le fait d’être inspirant et d’aider les autres à devenir les meilleures versions d’eux-mêmes, seront incontournables à l’avenir. Les leaders les plus efficaces devront être capables de motiver, d’inspirer et de guider des équipes pluridisciplinaires, opérant parfois à distance ! Un défi qui peut être relevé en travaillant son intelligence culturelle. 

En effet, l’environnement professionnel et personnel devient de plus en plus diversifié et protéiforme. Demain, il sera essentiel pour les travailleurs d’être capables de comprendre, respecter et travailler avec les autres malgré ces différences. En ce sens, l’intelligence culturelle, ou la capacité de s’adapter aux différences d’autrui, promet de devenir un véritable atout pour les individus en faisant preuve ! Par ailleurs, sa pratique permet aussi aux entreprises d’offrir des produits ou services plus inclusifs, et donc plus performants. 

Des compétences pour s’adapter au changement rapide du monde

En raison de la rapidité des évolutions du monde du travail, l’une des compétences clés à développer est l’agilité. Faire preuve d’agilité, c’est en effet savoir s’adapter au changement et à l’imprévu. Nos cerveaux humains sont donc confrontés aujourd’hui à un défi de taille : devenir plus flexibles et apprendre à faire des connexions nouvelles dans nos idées. Cependant, chacun peut apprendre à percevoir le changement non pas comme un fardeau, mais comme une opportunité de se développer. 

Ces dernières années, l’espérance de vie d’une compétence est ainsi passée de 30 à 6 ans en moyenne. Au vu de ce constat, il est nécessaire pour chaque talent de travailler dès aujourd’hui les compétences qui maintiendront leur employabilité, et qui les aideront à être plus épanouis dans leur travail. À vous de choisir celles qui correspondent le plus à vos ambitions futures !

Pour recevoir nos conseils sur la formation et le développement professionnel,
abonnez vous à BOOST, l’email qui fait du bien à votre carrière.