fbpx

Le bilan de compétences :
passer un cap dans sa carrière

Accueil >  Blog >  Conseil carrière >  Le bilan de compétences :
passer un cap dans sa carrière

Lorsque l’on envisage une transition ou une évolution professionnelle, il est essentiel de commencer par faire le point sur son profil, ses acquis, ses aptitudes et compétences. Réaliser un bilan de compétences est un bon moyen d’identifier ses besoins, notamment en termes de formation – l’opportunité d’entamer une introspection professionnelle pour mieux planifier les prochaines étapes de son parcours. Mais comment se déroule-t-il ? Et que peut-on en attendre ? Découvrez notre dossier complet sur le bilan de compétences.

Bilan de compétences : pourquoi, quand et comment ? - EDHEC Online

Qu’est-ce que le bilan de compétences ?

Le Bilan de compétences est un dispositif de formation régit par le code du travail. Ainsi, d’après les articles L. 1233.71, L. 6313-1, L. 6313-4 et R. 6313-4 à R. 6313-8 du Code du Travail, le bilan de compétences est définit comme suit :

« Les bilans de compétences […] ont pour objet de permettre à des travailleurs d’analyser leurs compétences professionnelles et personnelles ainsi que leurs aptitudes et leurs motivations afin de définir un projet professionnel et, le cas échéant, un projet de formation.».

Le but ? Vous aider à définir votre projet professionnel, que ce soit un projet entrepreneurial, de reconversion, de formation ou de recherche d’emploi.

Il peut être réalisé pendant ou hors du temps de travail et se déroule dans un organisme agréé de votre choix, garantissant ainsi la confidentialité de votre démarche. Vous pouvez également prendre un congé spécifique : le congé de bilan de compétences. Les conditions d’ouverture du droit, procédure d’autorisation d’absence, prise en charge de l’action de bilan, rémunération … sont fixées par les articles L. 6322-42 et suivants du code du travail.

Mais à quoi ça sert au juste un bilan de compétences ?

Si l’on reprend la définition, le bilan de compétences a 2 principaux objectifs :

  • Analyser les compétences personnelles et professionnelles, les aptitudes et motivations ;
  • Définir un projet professionnel et/ou un projet de formation ;

Prendre conscience de ses forces et révéler son potentiel

Le bilan de compétences pour révéler son potentielComme indiqué ci-dessus, le but premier est vous faire prendre conscience de vos forces et faiblesses à la fois sur les plans personnels et professionnels. En effet, analyser vos compétences, vos centres d’intérêts et avoir une vision objective de vos qualités et défauts vous permettra de porter un nouveau regard sur vous-même.

En effet, après avoir passé plusieurs années à travailler à différents postes et/ou entreprises, il est souvent difficile de s’auto-évaluer. Comment être vraiment en mesure de savoir ce qu’on a appris et quelles compétences on a développées ? C’est pourquoi le bilan de compétences est une pause bénéfique qui permet d’analyser vos :

  • compétences personnelles : êtes-vous plutôt intuitif ou logique ? Introverti ou extraverti ? En bref, quelles qualités et défauts vous attribue-t-on souvent ?
  • compétences professionnelles : quelles connaissances théoriques et pratiques avez-vous acquises tout au long de vos expériences ?  Quelles missions importantes vous ont été confiées ? Qu’est-ce que vos collaborateurs ont retenu de vous ?
  • aptitudes : dans quelle mission ou à quel poste vous êtes vous particulièrement plu ou avez-vous été particulièrement performant ?
  • motivations : qu’est-ce que vous aimez faire au quotidien ? de quoi êtes-vous fier ? quels sont les aspects que privilégiez-vous le plus dans un poste, dans une entreprise ? quelles sont vos objectifs d’ici 5 ans ?

Regagner la confiance en soi

Lorsqu’on traverse des périodes difficiles au niveau professionnel, on peut en ressortir avec une estime de soi dégradée. Dans ce contexte, le bilan de compétences peut se révéler très utile car il permet de faire le point avec un expert qui pose sur vous un regard objectif lorsque vous n’êtes plus en mesure de le faire.

Cela permet de reprendre confiance en soi en mettant en avant des aptitudes parfois insoupçonnées, de repenser son parcours professionnel en mettant en redécouvrant des réussites parfois éclipsées par des circonstances négatives. En définitive, cela peut soit vous conforter dans votre emploi actuel ou vous permettre de trouver une nouvelle voie et de trouver la formation qui vous conviendra le mieux.

Mieux estimer son employabilité

Non seulement votre introspection, va vous permettre de mieux définir votre projet professionnel mais elle pourra également vous permettre d’utiliser vos atouts comme instrument de négociation pour un emploi, une formation ou une évolution de carrière.

Cela permet de mieux se connaître, d’évaluer ses savoirs, savoir-faire et ses forces afin de se positionner sur le marché de l’emploi.

Quand faire un bilan de compétences ?

Se poser des questions sur son évolution professionnelle est déjà un premier indice mais vous pouvez effectuer un bilan de compétences dans de nombreux cas :

  • Pour définir comment rebondir suite à une démission ou un licenciement
  • Pour booster à sa carrière
  • Pour changer de poste, d’entreprise ou se reconvertir sans savoir vraiment ce que vous voulez/pouvez faire
  • Parce que vous ressentez simplement le besoin ou l’envie.

Effectuer un bilan de compétences exige une certaine disponibilité. Si vous êtes titulaire d’un CDI, vous pouvez demander un congé pour bilan de compétences à partir de 5 ans d’activité professionnelle et après avoir travaillé un an dans une même entreprise.

Si au contraire vous souhaitez mener le bilan en dehors de vos heures de travail sans en faire part à votre employeur, vous pouvez le financer via votre Compte Personnel de Formation (CPF) ou adresser votre demande à un Organisme Paritaire Collecteur Agréé (OPCA).

Comment se déroule-t-il ?

Même si la durée du bilan de compétences varie selon le besoin chacun, elle ne doit pas dépasser 24 heures. Elle se répartit généralement sur plusieurs semaines voire plusieurs mois. Pour garantir son objectivité, un bilan de compétences ne peut pas être effectué dans votre lieu de travail et la sélection du prestataire vous revient. Il existe au moins un Centre Interinstitutionnel de Bilans de Compétences (CIBC) par département : libre à vous de choisir celui qui vous convient.

Le bilan comprend obligatoirement trois phases dont la durée varie là aussi selon les besoins, dans un cadre réglementé par le Code du Travail

Les 3 étapes du bilan de compétences - EDHEC Online

Première phase : clarifiez vos besoins

La phase préliminaire a pour objectif de clarifier vos besoins et attentes afin de mettre en place le protocole adéquat :

  • Analyser votre demande et besoin,
  • Déterminer le format le plus adapté,
  • Définir conjointement les modalités de déroulement du bilan.

Deuxième phase : l’investigation

Elle permet d’analyser votre parcours et les compétences que vous avez développées, d’explorer vos différents intérêts professionnels et de poser un regard neuf sur votre profil.

Cette phase vous permettra soit de de construire son projet professionnel et d’en vérifier la pertinence soit d’élaborer une ou plusieurs alternatives.

Dernière phase : le plan d’action

Dans une phase de conclusion, après une présentation des résultats par votre interlocuteur dédié, vous avez l’opportunité d’établir un plan d’action pour concrétiser vos décisions et vous projeter dans l’avenir. Cette phase de conclusion, vous permettra de :

  • Vous approprier les résultats de la phase d’investigation,
  • Recenser les conditions et moyens favorisant la réalisation du/des projets professionnels,
  • Prévoir les principales modalités et étapes du/des projets professionnels.

Cette phase se termine par la présentation d’un document de synthèse. Vous serez alors le seul propriétaire des résultats du bilan, qui ne pourront être communiqués à un tiers sans votre accord.

Où faire un bilan de compétences ?

Le bilan de compétences doit être effectué par un prestataire extérieur à l’entreprise. Son choix est libre, ce qui vous garantit d’ailleurs une totale confidentialité dans votre démarche. Il est toutefois vivement conseillé de bien se renseigner sur sa légitimité. Notez que ceux financés sur fonds publics ou mutualisés sont certifiés sur la base de critères définis par décret en Conseil d’État.

Quoi qu’il en soit, il est fondamental que vous puissiez établir une relation de confiance avec votre consultant afin de tirer le meilleur profit de votre bilan de compétences.

A titre d’exemple, sur le site Mon Compte Formation, vous pouvez retrouver la liste des organismes éligibles CPF, proposant le Bilan de Compétence à Paris.

Rechercher un organisme Bilan de compétences éligible CP

Le bilan de compétences, première étape de l’évolution professionnelle

A chacune de ces étapes, le bilan de compétences permet non seulement de prendre du recul sur son parcours, mais aussi de faire émerger de nouvelles idées et de donner naissance à des projets concrets et durables. En mettant en perspective les forces et les marges de progression de chaque profil, il peut notamment déboucher sur une validation des acquis d’expérience, une nouvelle recherche d’emploi, ou le choix d’une formation à distance pour développer de nouvelles compétences.

L’objectif n’est pas de se comparer aux autres professionnels, mais bien d’amorcer une réflexion sur son propre parcours et de gagner confiance en son potentiel.

« il y a des choses que j’ai acquis par l’expérience professionnelle ; je souhaitais pouvoir consolider ces acquis et pouvoir apporter des nouveaux contenus en terme de management,  me remettre en question aussi sur mes pratiques, faire un point d’étape sur là où j’en étais dans mon travail, dans ma manière d’être et dans la manière de manager avec mes collègues. » Mathieu VIERNE, Responsable RH, Direction de la propreté, Métropole Nice côte d’azur.

Une fois le bilan de compétences achevé, ne vous reposez pas sur vos acquis : pensez à faire des points réguliers sur ce que vous avez besoin de développer pour mener votre plan de carrière à bien.

Ce principe de « formation tout au long de la vie » est au cœur de la philosophie de l’EDHEC , qui propose des séances d’accompagnement carrière personnalisé dans chacune de ses formations à distance, pour que chacun des participants construise un parcours professionnel qui lui ressemble.

Nous contacter

Sur EDHEC Online nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure navigation possible, vous proposer des services personnalisés et réaliser des statistiques de visite pour améliorer votre expérience sur le site. En savoir plus.