fbpx

Préparer votre évolution professionnelle avec le bilan de compétences

31 juillet 2019

Lorsque l’on envisage une transition ou une évolution professionnelle, il est essentiel de commencer par faire le point sur son profil, ses acquis et ses aptitudes. Réaliser un bilan de compétences est un bon moyen d’identifier ses besoins, notamment en termes de formation – l’opportunité d’entamer une introspection professionnelle pour mieux planifier les prochaines étapes de son parcours. Mais comment se déroule-t-il ? Et que peut-on en attendre ?

Quand faire un bilan de compétences ?

D’une durée totale d’environ 15 heures à raison de 2 à 3 heures par séance, effectuer un bilan de compétences exige une certaine disponibilité. Si vous êtes titulaire d’un CDI, vous pouvez demander un congé pour bilan de compétences à partir de 5 ans d’activité professionnelle et après avoir travaillé un an dans une même entreprise.

Si au contraire vous souhaitez mener le bilan en dehors de vos heures de travail sans en faire part à votre employeur, vous pouvez le financer via votre Compte Personnel de Formation (CPF) ou adresser votre demande à un Organisme Paritaire Collecteur Agréé (OPCA).

Pour garantir son objectivité, un bilan de compétences ne peut pas être effectué dans votre lieu de travail et la sélection du prestataire vous revient. Il existe au moins un Centre Interinstitutionnel de Bilans de Compétences (CIBC) par département : libre à vous de choisir celui qui vous convient.

Comment se déroule-t-il ?

Le bilan se déroule en trois phases, dans un cadre réglementé par le Code du Travail.

Première phase : clarifiez vos besoins

À la suite d’une phase préliminaire, au cours de laquelle vous clarifiez vos besoins et vos attentes, démarre une phase d’investigation sur plusieurs semaines.

Deuxième phase : l’investigation

Elle permet d’analyser votre parcours et les compétences que vous avez développées, d’explorer vos différents intérêts professionnels et de poser un regard neuf sur votre profil.

Dernière phase : le plan d’action

Dans une phase de conclusion, après une présentation des résultats par votre interlocuteur dédié, vous avez l’opportunité d’établir un plan d’action pour concrétiser vos décisions et vous projeter dans l’avenir.

Le bilan de compétences, première étape de l’évolution professionnelle

A chacune de ces étapes, le bilan de compétences permet non seulement de prendre du recul sur son parcours, mais aussi de faire émerger de nouvelles idées et de donner naissance à des projets concrets et durables. En mettant en perspective les forces et les marges de progression de chaque profil, il peut notamment déboucher sur une validation des acquis d’expérience, une nouvelle recherche d’emploi, ou le choix d’une formation à distance pour développer de nouvelles compétences.

L’objectif n’est pas de se comparer aux autres professionnels, mais bien d’amorcer une réflexion sur son propre parcours et de gagner confiance en son potentiel.

« il y a des choses que j’ai acquis par l’expérience professionnelle ; je souhaitais pouvoir consolider ces acquis et pouvoir apporter des nouveaux contenus en terme de management,  me remettre en question aussi sur mes pratiques, faire un point d’étape sur là où j’en étais dans mon travail, dans ma manière d’être et dans la manière de manager avec mes collègues. » Mathieu VIERNE, Responsable RH, Direction de la propreté, Métropole Nice côte d’azur.

Une fois le bilan de compétences achevé, ne vous reposez pas sur vos acquis : pensez à faire des points réguliers sur ce que vous avez besoin de développer pour mener votre plan de carrière à bien.

Ce principe de « formation tout au long de la vie » est au cœur de la philosophie de l’EDHEC , qui propose des séances d’accompagnement carrière personnalisé dans chacune de ses formations à distance, pour que chacun des participants construise un parcours professionnel qui lui ressemble.

Nous contacter