fbpx

Culture générale du manager :
quelles compétences en 2022 ?

Accueil >  Blog >  Management >  Culture générale du manager :
quelles compétences en 2022 ?

Posez la question à 10 Managers sur les qualités essentielles à leur métier, et vous obtiendrez un mix hétéroclite de hard et de soft skills. Mais s’il y en a bien une indispensable pour encadrer des équipes, et mener à bien un projet, c’est sans conteste la curiosité. Et par extension, la culture générale…

La curiosité est autant une compétence qu’un état d’esprit. C’est l’art subtil de se poser (et de poser) les bonnes questions. C’est aussi la capacité à s’intéresser aux différents métiers qui composent son organisation, tout en conservant le recul qui permettra de trouver des solutions créatives. 

Être curieux passe par de nombreux réflexes, aussi bien sur son lieu de travail que dans sa vie personnelle. Travailler son muscle de la curiosité peut impliquer d’être ouvert à la discussion avec ses équipes, et de collecter régulièrement leurs retours et expériences. Mais c’est aussi cultiver sa culture générale, lire, écouter et visionner les contenus qui permettront de découvrir les nouvelles tendances, outils et ressources pour faire avancer ses collaborateurs et ses projets. 

culture générale

Chercher l’exploration continue autant que l’efficacité

En tant que Manager, le principal obstacle qui peut se dresser sur votre cheminement personnel vers une culture générale plus fournie est la pression de l’efficacité

Un parfait exemple de cette opposition entre curiosité et productivité est celui d’Henry Ford. Alors que son entreprise monopolisait plus de 50 % des parts de marché du secteur automobile au début des années 1920, elle s’est rapidement faite court-circuiter par ses concurrents. Plutôt que de chercher à innover et à proposer des modèles plus adaptés aux nouvelles habitudes des consommateurs, Henry Ford était en effet obsédé par l’efficacité de son organisation de travail. 

La curiosité est pourtant une qualité que nous avons tendance à nourrir lorsque nous arrivons à un nouveau poste. Nous nous intéressons naturellement aux processus de l’entreprise, aux responsabilités de nos collaborateurs. Et bien sûr, à ce que nous pourrions apprendre d’eux pour être le plus efficace possible. Mais avec le temps, et la pression des deadlines et des résultats, notre curiosité diminue.

Nous prenons moins le temps de nous former, de développer notre culture générale. Pourtant, ce sont précisément les actions que nous entreprenons lorsque nous faisons preuve de curiosité qui nous permettent d’envisager un projet sous un nouvel angle. Ou de trouver des solutions innovantes aux impasses dans lesquelles nous nous retrouvons parfois. 

 

Les bienfaits de la curiosité et d’une culture générale plus élargie 

Étoffer sa culture générale (et non pas uniquement managériale) présente de nombreux avantages…

Diminuer les erreurs de décisions. Se montrer curieux permet d’éviter d’être en proie au biais de confirmation. C’est-à-dire, de s’appuyer sur ses croyances personnelles ou sur des jugements hâtifs plutôt que sur des preuves suggérant que nous pourrions avoir tort. En cultivant votre culture générale, vous vous constituez un corpus de données bien plus large, qui vous aidera notamment à trouver de meilleures alternatives. Et donc, à prendre de meilleures décisions. 

Augmenter votre disposition (et celle de votre équipe) à l’innovation et au changement. La curiosité est une qualité contagieuse. Elle permet d’une part de trouver plus facilement une solution nouvelle à un problème donné. Mais elle peut aussi encourager vos équipes à faire preuve de plus de créativité ! Encourager la recherche d’informations pertinentes (par soi-même, mais aussi auprès de ses collègues ou même de ses clients) permet de créer une culture interne plus propice à l’innovation, et donc plus productive.

Réduire les conflits. En tant que Manager, faire preuve de curiosité, notamment à l’égard de vos collaborateurs, peut aussi être perçu comme une marque d’attention et de respect. Leur point de vue et leurs expériences peuvent nourrir la manière dont vous remplissez vos fonctions. Cette dynamique d’écoute permet aussi de résoudre les conflits, parfois même avant qu’ils n ‘émergent… De manière générale, une communication plus ouverte boostera les performances de votre équipe. Elle favorise en effet le partage et la circulation de l’information, et donc un travail collectif plus fluide et efficace !

Comment cultiver sa curiosité et élargir sa culture générale 

Lorsque l’on souhaite élargir sa culture générale, les étapes à suivre peuvent aujourd’hui paraître intimidantes ! Le contenu disponible en ligne (aussi bien écrit que vidéo ou audio) est en effet bien plus important qu’il y a seulement une vingtaine d’années. Par ailleurs, les domaines à explorer semblent eux aussi infinis ! De quoi en décourager plus d’un… Mais l’astuce consiste à précisément identifier les domaines que vous souhaitez explorer.

En fonction des métiers que vous serez amené à encadrer, votre curiosité peut donc vous mener vers le management de produit, la communication et le marketing, ou même la gestion financière. Et même s’il ne vous sera pas possible (et que vos équipes n’attendent pas de vous) d’avoir un niveau de connaissance expert, des bases solides dans chacun de ces domaines seront nécessaires pour comprendre les enjeux et difficultés que peuvent rencontrer vos collaborateurs.  

La culture générale d’un Manager peut également avoir une acceptation bien plus large. Et englober notamment les nouvelles tendances en matière de management ou même de psychologie et sciences du comportement. Votre métier étant fortement influencé par les aspects relationnels, ces nouvelles connaissances (qui sont souvent absente des cursus en  management) peuvent être extrêmement pertinentes pour vous aider à mieux valoriser le potentiel de vos équipes. Mais aussi à prévenir les conflits, retenir les talents au sein de votre organisation, ou favoriser la collaboration. 

 

3 conseils pratiques pour booster sa culture générale

Pour étoffer votre culture générale, vous pouvez commencer par : 

  • Y consacrer plus de temps. Fixez-vous un objectif raisonnable (30 à 60 minutes par jour) dédié à cultiver votre curiosité. Vous pouvez par exemple organiser régulièrement des REX (pour retours d’expérience) au sein de vos équipes pour améliorer votre compréhension de leurs métiers. Profitez de vos trajets dans les transports en commun pour écouter un podcast dédié au management. Quoi qu’il en soit, mettez-vous dans l’état d’esprit d’un lifelong learner !
  • Multiplier les formats. Nourrir sa culture générale peut être parfois fastidieux. Le but n’étant pas de vous donner l’impression d’être retourné sur les bancs de l’école, une bonne pratique peut être de diversifier les formats qui vous permettront d’étoffer vos connaissances. On a déjà cité les podcasts, mais on peut aussi mentionner les TedX, les MOOC ou encore les formations en ligne. Les learning expeditions (ou LEX) sont aussi un moyen plus dynamique de se former et d’expérimenter via l’immersion. 
  • Appliquer votre culture générale sur votre lieu de travail. Pour ne pas perdre votre appétence à la curiosité, vous devez dégager des avantages concrets aux efforts entrepris. Un bon moyen de rester concentré est donc d’appliquer vos nouvelles compétences dans le cadre de votre travail. Testez les nouvelles méthodes ou les nouveaux outils que vous venez de découvrir. Soumettez les idées que vos lectures vous ont permis de formuler à vos équipes. Bref, mettez vos pérégrinations mentales à profit ! 

Pour recevoir nos conseils sur la formation et le développement professionnel,
abonnez vous à BOOST, l’email qui fait du bien à votre carrière.