fbpx

Lifelong learning : comment développer cette compétence ?

Accueil >  Blog >  Formation en ligne >  Lifelong learning : comment développer cette compétence ?

Aujourd’hui, pour lutter contre l’obsolescence programmée des compétences, nous devons réinventer nos compétences en permanence. En effet, selon l’OCDE, une compétence technique a désormais une durée de vie de seulement 12 à 18 mois ! Désormais, les besoins des entreprises en termes de talents et de métiers évoluent à toute vitesse. Répondre à ce ‘nouveau normal’ est tout l’enjeu du lifelong learning

Ce concept d’apprentissage continu séduit de plus en plus de profils. Il consiste à adopter une approche ‘positive’ de chaque expérience, et d’en tirer des apprentissages concrets.

Mais comment garder un esprit centré sur l’apprentissage après avoir quitté les bancs de l’école ?  Voici quelques clés pour créer un environnement propice à la découverte de connaissances, et une hygiène personnelle facilitant leur intégration. 

lifelong learning

Qu’est-ce que le lifelong learning ?

Le lifelong learning, ou apprentissage continu, est une forme d’éducation autono-initiée, plutôt axée sur le développement personnel. Même s’il n’en existe pas de définition commune, il est généralement considéré comme un apprentissage en-dehors de l’enseignement formel. 

Autrement dit, une éducation hors les murs. 

On aurait pourtant tort de le limiter à une forme d’apprentissage informel. La clé du lifelong learning, c’est son caractère ‘volontaire’. Il découle en effet de l’envie de l’apprenant de se former à de nouveaux sujets, d’apprendre de nouvelles compétences. Les moyens d’y arriver lui appartiennent, qu’ils soient formels ou non. 

 

Pourquoi devenir un everlearner ?

L’everlearner (ou personne apprenant en continu) est le pendant moderne de l’autodidacte. Pour chaque profil, les parcours sont différents. On peut citer des exemples comme celui de Malcom X, qui a abandonné l’école pour se former en prison, mais aussi à travers ses engagements militants. Ou encore George Washington, le premier président des États-Unis, qui avait peut d’éducation formelle et s’était formé ‘sur le tas’, notamment en voyageant. 

Quel que soit le domaine qui nous passionne, ou le secteur dans lequel on souhaite exceller, le lifelong learning permet de se donner les moyens de ses ambitions professionnelles. C’est aussi un puissant outil d’épanouissement et de satisfaction personnelle. Loin du carcan éducatif traditionnel, cette philosophie d’apprentissage colle plus à nos objectifs et centres d’intérêt mouvants. Elle nourrit la curiosité naturelle et la capacité à apprendre des individus dans des contextes très différents. 

Intégrer le lifelong learning dans son quotidien peut donc offrir de nombreux avantages à long terme. En voici les principaux ci-dessous…

 

Éviter la panne de motivation

En concentrant son apprentissage sur les sujets qui nous inspirent, on évite de se retrouver coincé dans une ornière. Ou encore, de devenir un automate, qui agit et apprend uniquement parce qu’on lui dit de le faire. 

Le simple fait d’explorer les thématiques qui vous passionnent, même lorsqu’elles n’ont rien à voir avec votre cursus scolaire ou professionnel, est un excellent moyen de lutter contre l’ennui. Mais aussi, de créer des ponts entre les deux, et même de vous ouvrir des opportunités surprenantes.  

 

Acquérir de nouvelles compétences personnelles et professionnelles

Le lifelong learning implique de faire de chaque nouvelle activité ou rencontre une opportunité d’apprendre. En étant constamment dans une perspective d’apprentissage, on développe nécessairement de nouvelles compétences. Apprendre à cuisiner peut ainsi être une porte d’entrée vers une formation pratique en chimie. S’initier au dessin peut devenir un excellent moyen de développer sa créativité…

De manière générale, le lifelong learning développe chez ceux qui le pratiquent de précieuses compétences interpersonnelles. Notamment la résolution de problèmes, la pensée critique, l’adaptabilité, ou encore le leadership.

 

Prendre confiance en soi

Monter en compétences et acquérir de nouvelles connaissances est aussi un bon moyen d’avoir plus confiance en soi. Dans le milieu professionnel comme personnel, cette confiance peut être le moteur de relations plus épanouissantes. Elle crée aussi un puissant sentiment d’accomplissement, indispensable pour donner du sens au quotidien de chacun.

De manière plus pragmatique, le lifelong learning permet également d’ajouter de nouvelles lignes à son CV. Une belle occasion de montrer à votre manager que vous méritez amplement cette augmentation ou promotion ! 

Les 4 leviers du lifelong learning 

De la théorie à la pratique, il n’y a qu’un pas. Voici quelques conseils pour franchir le Rubicon de la connaissance, et devenir un everlearner !

Levier #1 : la motivation

Si vous ne pouvez plus compter sur le corps enseignant pour vous taper sur les doigts, il vous faudra trouver une motivation personnelle…

Initiez-vous au lifelong learning en commençant par des sujets qui vous passionnent. Cela boostera votre envie, et donc votre capacité à apprendre !

 

Levier #2 : l’exploration

Un apprentissage efficace exige de se confronter à de nouvelles informations. Notamment à travers nos lectures, notre sens de l’écoute, de l’observation, mais aussi la pratique et l’expérimentation. 

Dans un contexte d’infobésité ambiante, l’astuce consiste à cibler les informations pertinentes et significatives. Puis, à les développer en connaissances et en compétences pratiques. Choisissez bien vos sources, et variez-les autant que possible. 

 

Levier #3 : l’application

Pour être actionnable, le lifelong learning doit donner une signification personnelle et pratique aux nouvelles compétences que nous acquérons. Notre cerveau a en effet beaucoup plus de mal à retenir des informations s’il n’en comprend pas l’application concrète, ou le contexte dans lequel elles s’inscrivent. 

Apprendre, c’est appliquer ce que vous avez acquis et vous poser des questions telles que : « En quoi cette idée peut-elle changer ma vie ? » ou « Qu’est-ce que cette expérience m’a appris sur moi-même ? »

 

Levier #4 : la réflexion

La particularité du lifelong learner est aussi de ne pas prendre pour argent comptant tout ce qu’il vient d’apprendre. Plutôt que de répéter ce que vous avez lu ou entendu, prenez le réflexe de réévaluer régulièrement vos connaissances. C’est un bon moyen de les ancrer dans votre esprit. Mais aussi de les confronter à la réalité, à des contextes ou des opinions divergentes. 

 

Cette réflexivité est inhérente au lifelong learning. Une prise de recul salutaire pour penser au comment et pourquoi vous avez appris. Mais également à ce que vos succès et échecs passés peuvent vous apprendre sur la meilleure façon de l’utiliser !

Abonnez vous à la newsletter BOOST, l’email qui fait du bien à votre carrière.