fbpx

Diversité en entreprise : 5 exemples d'entreprises qui l'appliquent

Accueil >  Blog >  Expertise >  Diversité en entreprise : 5 exemples d'entreprises qui l'appliquent

Si la diversité en entreprise est un formidable moteur de croissance, elle reste un sujet tabou pour de nombreuses organisations. Une récente étude publiée par Indeed a ainsi souligné que 35 % des français évincent le sujet. Ou refusent même catégoriquement d’en parler. 

Preuve s’il en fallait que pour favoriser l’inclusivité et la diversité, notamment dans des sociétés où elles ne sont pas monnaie courante, les politiques intentionnelles sont nécessaires. Et non pas uniquement les déclarations d’intention. 

La bonne nouvelle, c’est que cette idée a déjà commencé à faire son chemin. Et ce, notamment depuis 2018, avec la campagne #EmbraceDifference lancée par plus de 50 grandes entreprises européennes. Avec cette campagne, la diversité en entreprise est devenue chez certains une réalité de plus en plus tangible ! Fin 2019, le Financial Times disposait lui aussi de suffisamment de données pour évaluer 10 000 entreprises. Et en placer 700 sur sa liste inaugurale des leaders de la diversité

Dans cet article, nous vous présentons 5 champions en la matière, dont toute entreprise peut s’inspirer !  

diversité entreprise

Booking.com, bon élève de la diversité en entreprise  

Selon le fameux classement du Financial Times, Booking.com est la première organisation européenne à défendre la diversité en entreprise. Gillian Tans, PDG et présidente de Booking.com, a ainsi progressivement augmenté le pourcentage de femmes dans son équipe de direction. En 2018, elle a également créé le Women in Tech Lounge. Cette initiative a été validée suite à la découverte d’un travail de recherche sur la diversité. Ce dernier montrait que près de la moitié des femmes dans le domaine de la tech estimaient que partager leurs expériences avec d’autres femmes contribuerait à améliorer la diversité dans leur domaine… 

Avec plus de 140 nationalités dans ses effectifs, Booking aurait pu se contenter de considérer que ce large éventail suffisait à le définir comme un champion de la diversité en entreprise. Le responsable mondial de l’inclusion, de la diversité et de l’appartenance, Chuck Stephens, a néanmoins réaffirmé sa vision bien plus large sur le sujet. Il embrasse en effet dans sa politique inclusive toutes les caractéristiques qu’un employé pourrait utiliser pour se définir. Des caractéristiques allant de son genre à ses capacités physiques, et même son niveau d’introversion / extraversion. 

 

Mad Street Den : la diversité dans la tech

Mad Street Den, une startup de la Silicon Valley dédiée à l’intelligence artificielle, s’est également fait un nom dans le domaine de la diversité en entreprise. Sa CEO, Ashwini Asokan, s’est attaquée à la question de la représentation des femmes dans les nouvelles technologies. Elle s’est ainsi lancé le défi d’appliquer une politique de parité parfaite. 

Ashwini Asokan maintient d’ailleurs que la diversité est nécessaire pour briser l’emprise des GAFA sur le développement et l’application de l’IA. Une affirmation qui a été étayée par le licenciement de la co-directrice de l’éthique de l’IA chez Google, causé par des préoccupations soulevées par Timnit Gebru sur l’embauche de minorités et les préjugés dans la technologie de l’entreprise. 

Pour assurer la diversité au sein de son entreprise, Asokan a ainsi décrété que si elle ne recevait pas assez de candidatures féminines, elle irait les chercher elle-même. Elle attribue d’ailleurs à la diversité la création de produits inclusifs, comme par exemple des logiciels permettant de designer des patrons numériques à partir de différentes formes et tailles de corps.

 

Colgate-Palmolive : le pourfendeur des préjugés

Colgate-Palmolive figure également en bonne position du classement du Financial times en raison de sa politique de recrutement inclusive. La multinationale propose ainsi dans toutes ses filiales des programmes de formation autour de la diversité en entreprise et de l’inclusion. Ces programmes creusent par exemple le management empathique, la direction dans un environnement de travail diversifié, ou encore les préjugés inconscients au sein de l’entreprise. 

Aux Etats-Unis, Colgate-Palmolive propose également des groupes de ressources tels que l’Asian Action Network ou encore le Colgate LGBT and Allies Network. Colgate s’associe de plus officiellement à une vingtaine d’organisations dédiées aux initiatives de diversité et d’inclusion, notamment Diversity Best Practices ou L’American Association for People with Disabilities. 

Suite aux manifestations du mouvement BLM de 2020, sa présidente et directrice générale, Noëlle Wallace, a partagé une lettre ouverte intitulée « A Time for Understanding ». Elle y rappelle l’importance de maintenir la diversité au sein de l’entreprise. Mais aussi la nécessité d’un changement, qui viendra en s’écoutant les uns les autres et en faisant preuve de bienveillance. 

 

Accenture

Le cabinet Accenture est régulièrement mentionné en matière de diversité en entreprise. Sur GlassDoor, ses anciens et actuels employés mettent en avant la qualité de l’environnement de travail. Mais aussi la flexibilité dont ils bénéficient dans la manière d’accomplir leurs missions, tout en se développant personnellement et professionnellement. 

L’organisation insiste également sur l’importance de garantir l’égalité sur le lieu de travail. Elle fait en effet office de puissant multiplicateur d’innovation et de croissance ! Elle affirme aussi que cette culture diverse lui garantit de tirer parti de contributions et d’idées uniques, dont les premiers bénéficiaires sont leurs clients. 

 

Le Crédit Agricole : la diversité en entreprise à la française 

Lorsque l’on parle de diversité en entreprise dans l’hexagone, on pense immédiatement au Crédit Agricole. La filiale Centre-Est a en effet été à plusieurs reprises récompensée pour ses bonnes pratiques. Et notamment pour son programme Mission Talents, lancé en 2015 et qui consiste à recruter sans CV. 

Une belle initiative dont le but était d’éviter les discriminations sur le nom, le physique ou le lieu de résidence des candidats. Pour remplacer le recrutement sur CV, le Crédit Agricole a organisé une journée de recrutement en 5 sessions. Les participants ont été évalués via des mises en situation collectives et individuelles. Un bon moyen de recruter des talents atypiques en testant directement leurs compétences et leurs comportements. Mais aussi une stratégie efficace pour former une équipe qui ressemble à ses clients. 

 

En France comme à l’étranger, la diversité en entreprise reste un sujet porteur d’espoir, mais qu’il n’est pas toujours facile d’aborder. 28% des actifs estiment ainsi avoir déjà été victimes de discrimination. L’absence de données pertinentes sur le sujet ne permet pas non plus de mesurer l’ampleur du problème, et donc d’agir en conséquence. Pour toutes ces raisons, la bonne volonté des organisations, et la mise en place de politiques de diversité concrètes restent indispensables ! Un changement plus facile à impulser en suivant l’exemple d’entreprises qui ont déjà commencé à défricher les chemins de la diversité…

Pour recevoir nos conseils sur la formation et le développement professionnel,
abonnez vous à BOOST, l’email qui fait du bien à votre carrière.