fbpx
Accueil >  Blog >  Carrière >  Quels dispositifs pour faire le point et construire son plan de carrière ?

Quels dispositifs pour faire le point et construire son plan de carrière ?

Publié le

dans

Le plan de carrière est loin d’être un concept figé, bien au contraire. Dans un monde du travail toujours plus changeant, et à une époque où nous sommes de plus en plus nombreux à vouloir aligner travail et passion, nous sommes plutôt amenés à le réévaluer régulièrement. 

Mais cette démarche est moins simple qu’elle n’en a l’air. Elle suppose en effet de tenir compte de ses compétences actuelles et de ses appétences. Mais aussi des “skills” qu’il faudrait développer pour évoluer à un autre poste ou dans un autre secteur. 

Il existe heureusement plusieurs dispositifs et outils pour vous aider à faire le point sur votre situation actuelle. Et surtout, pour vous permettre de vous projeter dans un futur professionnel plus épanouissant !

plan de carrière

Réévaluer son plan de carrière en réalisant un bilan de compétences 

La démarche la plus classique pour faire le point sur son plan de carrière est de suivre un bilan de compétences. Il permet d’optimiser votre plan de carrière en fonction de vos aptitudes, tout en poursuivant un objectif de développement personnel. Mais pour dépasser le caractère parfois un peu trop normé et descriptif de cette démarche, l’enjeu est de trouver le bon organisme. Ce qui n’est pas toujours évident, étant donné la marée de nouveaux acteurs qui sont arrivés dernièrement sur ce marché. 

L’astuce est de se concentrer sur les consultants ou cabinets qui personnalisent au maximum leur approche en fonction de votre projet. Ceux qui assortissent leur accompagnement d’un réel plan d’action (en débouchant sur une formation certifiante, par exemple) sont les meilleurs. 

Le coût ? Entre 1,500 et 1,700 euros en moyenne (en sachant que le CPF peut financer votre bilan de compétences jusqu’à 2,500 euros).

 

Faire le point sur son plan de carrière avec un coach

Le coaching est également devenu une option privilégiée par les actifs souhaitant réévaluer leur plan de carrière. Face à une offre de bilan de compétences jugée parfois un peu désuète, les coachs en développement ou reconversion professionnelle (qui disposent pour certains d’une certification délivrée par une association professionnelle telle que l’ICF) proposent une approche plus moderne et interdisciplinaire. 

Ces spécialistes peuvent vous aider à faire le point sur votre carrière professionnelle et à mieux définir vos objectifs et aspirations. Mais ils sont aussi amenés à prendre en compte votre bien-être personnel. Et ainsi, à vous orienter vers une profession ou un secteur d’activité plus en phase avec votre personnalité et vos talents.  

Les actifs qui se tournent vers le coaching cherchent le plus souvent un accompagnement plus personnalisé, et une relation “à hauteur d’homme”. Cette démarche suit beaucoup moins un schéma préétabli. Elle permet de mieux tenir compte des appétences (et moins des compétences) du coaché. Un coaching peut également s’étaler sur une période plus longue (de plusieurs mois à plusieurs années).

En termes de budget, les tarifs pratiqués varient énormément d’un coach à l’autre. Ils peuvent aller de 3,000 à 5,000 euros pour un accompagnement complet. Et même grimper jusqu’à 1,000 euros la journée.

Se réorienter professionnellement grâce à l’intelligence artificielle 

Les nouvelles technologies peuvent également vous accompagner dans la réévaluation de votre plan de carrière. De nombreuses solutions ont en effet émergé pour faciliter la cartographie des compétences nécessaires pour exercer un métier ou évoluer dans un secteur. Mais aussi, pour permettre aux actifs de matcher avec les formations les mieux à même de booster leur potentiel !

C’est le cas par exemple de BoostRS. Cette solution alimentée par l’intelligence artificielle permet à ses utilisateurs de mieux cerner l’ensemble de leurs compétences. A partir d’une base de données, elle dresse ensuite la liste des postes ou secteurs dans lesquels ils pourraient s’épanouir. 

Des plateformes comme Goshaba misent quant à elles sur les sciences cognitives. Considérées comme un révélateur de potentiel, ces solutions d’évaluation de compétence testent les capacités de base du cerveau. Elles permettent ainsi de déterminer comment l’actif perçoit les informations et prend des décisions. Souvent réservés aux parcours de mobilité en entreprise (en raison de leur prix), ces outils permettent aux candidats d’identifier les métiers dans lesquels ils pourront s’épanouir en raison de leur profil cognitif. 

L’Afpa (Agence nationale pour la formation professionnelle des adultes) a elle aussi déployé son propre outil d’IA. Evolution 21 permet ainsi à chacun d’explorer son plan de carrière. Puis, elle aide ses utilisateurs à cibler les actions à entreprendre pour évoluer, en se formant par exemple. Dans un futur proche, l’IA pourrait même permettre aux actifs de prendre en compte un plus large panel d’éléments. Et ce, notamment en faisant entrer dans l’algorithme des préférences relatives au lieu de résidence, au type de structures, etc. 

Le coût, lui, varie en fonction de la solution déployée et des fonctionnalités utilisées. 

 

L’auto-évaluation pour faire le point sur son plan de carrière

On est parfois jamais mieux servi que par soi-même. 

Avant (ou en lieu et place) de vous tourner vers un professionnel, vous pouvez aussi réaliser votre propre introspection. Et ainsi, vous interroger par exemple sur votre personnalité, les compétences que vous pourriez renforcer. Ou encore, vos aspirations en matière de plan de carrière. 

En fonction de vos centres d’intérêt et des perspectives professionnelles qui vous motivent, vous pourrez déterminer quels sont les types de poste ou de secteurs qui vous attirent le plus. La prochaine étape consistera à vous fixer des objectifs (à moyen et long terme). Puis, à passer régulièrement votre plan de carrière en revue afin d’éviter de trop vous en écarter !

Abonnez vous à la newsletter BOOST, l’email qui fait du bien à votre carrière.