fbpx

Comment faire financer ma formation ?

Accueil >  Blog >  Financement >  Comment faire financer ma formation ?

Vous aussi avez un projet ? Vous souhaitez acquérir de nouvelles compétences ? Une fois le travail d’orientation et le choix fait, se pose la question du financement. Comment faire financer votre formation à distance ou en présentiel ? Heureusement, de nombreux coups de pouce existent pour faire avancer son projet d’études. Ces options diffèrent selon son statut professionnel : salarié(e), demandeur(se) d’emploi ou indépendant(e). Panorama.

“On se lasse de tout, excepté d’apprendre.”Virgile, poète latin

Pour les salariés

Le CPF (Compte Personnel de Formation)

C’est un système de crédit financé par les cotisations patronales. En bref, votre compte est crédité chaque année d’une somme que depuis 2019 vous pouvez directement utiliser depuis l’application CPF. Très bien construite, elle permet en quelques clics de savoir ce que vous permet la somme dont vous disposez.

Les formations disponibles via le CPF débouchent toutes sur une certification enregistrée au RNCP (Répertoire National des Certifications Professionnelles). L’avantage est que vous n’avez pas à demander l’avis de votre employeur si vous suivez la totalité de la formation hors temps de travail. Petite particularité : les salariés du Public doivent tout de même demander à leur employeur de débloquer leur crédit CPF.

Co-financer sa formation avec son employeur


Depuis septembre 2020, vous pouvez demander à votre employeur de co-financer votre projet de formation. Pour cela :

  • Connectez-vous sur Mon Compte Formation 
  • Recherchez votre formation dans le catalogue disponible sur Mon Compte Formation.
  • Sélectionnez votre session de formation en fonction de vos disponibilités
  • Demandez un financement complémentaire à votre employeur.

Pour solliciter votre employeur :

  • Téléchargez le PDF de mon dossier de formation (ne pas cliquer sur « envoyer mon dossier » à l’organisme de formation)
  • Transmettez le document PDF à votre employeur
  • Votre employeur doit vou attribuer des droits via le site  www.financeurs.moncompteformation.gouv.fr
  • Utilisez vos nouveaux droits pour financer la formation et vous y inscrire.
  • A noter : si vos droits sont ne couvrent pas tus les frais de la formation, vous pouvez compléter le reste à charge en payant personnellement par carte bancaire.

Pour en savoir plus sur le CPF et son utilisation

Le Plan de Développement des compétences

Avec l’accord de votre employeur, vous pouvez éventuellement mobiliser une part du budget formation de l’entreprise pour financer vos études. En fonction de ce qui est décidé par l’employeur, la prise en charge peut être un financement direct par l’employeur ou plutôt via l’OPCO. En fonction de l’accord avec votre patron, vous pouvez suivre votre formation hors ou sur temps de travail.

Formation : qu’est-ce que le plan de développement des compétences ?

Le CSP (contrat de sécurisation professionnelle) ou le Congé de reclassement

Ce sont deux modalités pour aider un salarié à se relever suite à un licenciement économique. Ils permettent de bénéficier d’un ensemble de mesures favorisant un retour accéléré à l’emploi durable. Si l’employeur doit proposer le contrat correspondant à la taille de l’entreprise, le salarié ne doit pas forcément accepter.

Pour les entreprises de moins de 1 000 salariés, on parle du CSP. Pôle emploi accompagne le collaborateur dans le cadre d’un financement de formation lié au plan de départ. Le budget de l’enveloppe varie en fonction de plusieurs paramètres et le salarié quitte l’entreprise pour se former. Lorsque l’entreprise compte plus de 1 000 salariés, on bascule sur un congé de reclassement. Dans ce cas, l’employeur se charge de l’accompagnement au retour à l’emploi et prend en charge les formations dans le cadre du plan de départ. Le salarié reste dans l’effectif de l’entreprise pendant la formation.

Le Dispositif FNE

C’est une toute nouvelle aide (datant de l’été 2020), versée par les OPCO pour le compte de la DIRECCTE. Elle peut intervenir en cas de sous-activité prolongée, voire d’arrêt total de l’activité d’un salarié. L’employeur peut alors demander à bénéficier du FNE-Formation pour investir dans les compétences de ses salariés. La demande de prise en charge doit être adressée à l’OPCO.

La prise en charge est de 100% des coûts pédagogiques sans plafond de coût horaire lorsqu’ils sont inférieurs ou égaux à 1 500 € TTC (soit 1 250 € hors taxe) par salarié. Au-delà de 1 500€ TTC, le dossier doit faire l’objet d’une instruction plus détaillée, notamment sur la justification du niveau du coût horaire.

Vous aussi vous souhaitez acquérir de nouvelles compétences via un projet de formation ? Nos Certificats en ligne sont éligible au CPF. Un bon moyen de faire passer un cap à votre carrière ! Décourvir les certificats à distance

Pour les demandeurs d’emploi

L’AIF (Aide Individuelle à la Formation)

C’est l’une des aides les plus souvent versées par Pôle emploi. Pour la débloquer, votre conseiller peut vous demander d’utiliser pour partie votre crédit CPF, même si le reste de la formation reste le plus souvent à la charge de l’organisme national.

A noter : le CPF est également mobilisable, mais en en informant son conseiller pour éviter toute mauvaise surprise (par exemple, la suppression de l’allocation chômage…).

Le financement par la Région

Dans chaque agence Pôle emploi, il est possible de vérifier si un financement par la région est possible. L’accord du conseiller est nécessaire. Les communes et départements peuvent également attribuer de petites sommes pour la formation individuelle.

L’AGEFIPH, pour les personnes en situation de handicap

Cet organisme débloque des fonds pour le retour à l’emploi durable de ces profils, avec l’accord du conseiller Pôle emploi ou des Missions Locales.

Pour les travailleurs indépendants

Le travail indépendant étant en plein essor depuis quelques années, pas étonnant que chaque secteur ait son organisme financeur qui délivre certaines aides pour ces profils.
Si vous êtes indépendant(e), vous dépendez d’un Fond d’Assurance de Formation (FAF) correspondant à la nature de leur activité. Souvent, vous devrez avancer les fonds pour vous les faire rembourser ensuite par l’organisme correspondant :

  • FAFCEA si vous êtes chef d’entreprise inscrit au répertoire des métiers | Artisans
  • AGEFICE si vous êtes un dirigeant non salarié des secteurs du commerce, de l’Industrie et des Services
  • FAF PM si vous exercez une professions médicale
  • FIF-PL si vous exercez une professions libérale
  • VIVEA si vous êtes exploitant agricole

Ouf ! Nous espérons que cette liste vous aura aidé(e) à appréhender les pistes qui s’offrent à vous pour vous former. Si le CPF est l’option la plus immédiate et simple, d’autres modalités devraient également vous permettre de vous former sur des durées longues, pour acquérir les compétences utiles à votre carrière.

Si vous souhaitez approfondir le sujet : notre dossier complet sur le financement