fbpx

3 conseils pour reprendre vos études tout en étant salarié

18 mars 2019

À 25 ans, 30, ou même après 40 ans, nombreux sont les managers qui aspirent à reprendre leurs études tout en travaillant. D’après l’enquête EDHEC-Opinion Way parue en février 2019, 74 % des professionnels ont l’intention de suivre une formation diplômante en e-learning dans les deux ans.

Que ce soit pour acquérir de nouvelles compétences, obtenir une meilleure rémunération, ou pour se réorienter, la question de la formation professionnelle à distance s’impose en effet rapidement comme la solution idéale. Alors avant de vous lancer, lisez nos 3 conseils pour reprendre ses études tout en étant salarié.

1- Faites le point sur votre projet professionnel

Quelles sont les raisons qui vous poussent à envisager cette reprise d’études et quelles sont vos aspirations profondes ? Avant de se lancer dans l’aventure, il est indispensable de se projeter dans l’après-formation. Pensez-vous rester dans la même entreprise et évoluer vers un autre poste ou changer de structure ? Envisagez vous de vous lancer dans une aventure entrepreuneuriale ? Dans tous les cas, il est important de prendre le temps de la réflexion et d’en discuter avec votre entourage que ce soit dans votre environnement professionnel ou votre réseau personnel.

Une diplômée du programme pour manager de l’EDHEC témoigne sur les raisons qui l’ont poussé à reprendre ses études :

Cela faisait 11 ans que je travaillais comme conseillère au sein d’une banque à distance. J’avais un parcours un peu atypique, construit sur le terrain : cela m’empêchait d’évoluer vers le poste de superviseur qui m’intéressait. Comme je tenais à donner un tournant managérial à ma carrière, j’ai profité de cette dynamique pour postuler au programme pour Manager (Cycle Supérieur de Management, Niveau Bac +5).

2- Faites l’inventaire de vos compétences

Que vous envisagiez une évolution de vos missions actuelles ou un changement plus radical, il est bon de faire le point sur les compétences qui vous seront nécessaires pour exercer le métier que vous visez. Quelles sont celles que vous possédez déjà et quelles sont celles qui vous restent à acquérir ? Si cet inventaire n’est pas simple, il est pourtant nécessaire au choix de la bonne formation. Un bilan de compétences peut s’avérer utile avant de vous lancer dans votre projet.

Quand le choix de la formation se précise, n’hésitez pas à contacter l’organisme de formation professionnelle pour valider les contenus du programme et les compétences attendues.

À l’EDHEC, nos chargés d’admission peuvent vous conseiller sur votre projet professionnel. Ils prennent le temps d’étudier votre parcours à la lecture de votre CV et vous proposent un entretien découverte pour s’assurer de l’adéquation entre votre projet et les programmes de formation continue, proposés en ligne pour les professionnels.

3- Choisissez la formation qui vous convient

C’est sans doute l’étape clé pour bien préparer cette démarche. Reprendre des études n’est pas anodin et il s’agit de choisir une formation qui correspond à la fois à votre projet professionnel mais également à votre mode de vie et à votre rythme.

La bonne nouvelle, c’est que la formation professionnelle a beaucoup évolué ces dernières années pour s’adapter aux besoins de managers de plus en plus mobiles. L’EDHEC a fait évoluer ses programmes et innové avec de nouveaux programmes de formation à distance, que ce soit 100% en ligne ou en blended learning, format qui associe regroupements trimestriels à Nice ou Paris et formations en ligne.

Grâce aux outils digitaux, le participant est libre de choisir son rythme de travail et d’organiser sa stratégie d’apprentissage. C’est toute la force de notre pédagogie axée sur l’interaction, l’intelligence collective et le coaching, explique Stefan CRISAN, Directeur des Opérations, EDHEC Online.

N’hésitez pas à contacter les chargés d’admission pour qu’ils vous conseillent sur votre projet professionnel.