fbpx

Comment vous rendre visible auprès des chasseurs de têtes ?

Accueil >  Blog >  Conseil carrière >  Comment vous rendre visible auprès des chasseurs de têtes ?

Que vous souhaitiez donner une nouvelle direction à votre parcours, trouver un poste offrant davantage de responsabilités, ou soyez simplement ouvert aux opportunités : les chasseurs de têtes sont souvent la clé pour accélérer une évolution de carrière. Mais comment se rendre visible ? Networking pour impliquer son réseau professionnel, personal branding pour affûter son profil et présence sur les réseaux sociaux pour ne pas se faire oublier, sont autant de moyens de se démarquer pour se faire repérer. Attirer l’attention des chasseurs de têtes exige de la réflexion – pour agir avec habileté – mais demande aussi d’investir un peu de son temps. Voici nos recommandations en 5 points.

chasseurs de têtes

#1 Affichez un profil LinkedIn à jour et irréprochable

Réseau social professionnel incontournable, LinkedIn est la première plateforme à utiliser pour mettre en avant votre profil. Car bien entendu, les chasseurs de têtes utilisent ce réseau pour dénicher de potentiels candidats intéressants. Mais comment optimiser votre profil ?

Tout d’abord, il doit être parfaitement à jour et bien renseigné. Au-delà de votre expérience et de vos compétences, l’image qui s’en dégage et l’impression dans son ensemble sont essentielles : présentation soignée, résumé accrocheur affichant vos ambitions, photo professionnelle, style rédactionnel de qualité…

Pour faire ressortir votre profil dans les résultats de recherche, pensez aux mots-clés correspondant à vos objectifs. N’hésitez pas à détailler vos expériences pour donner un maximum d’informations aux chasseurs de têtes.

#2 Personnalisez et peaufinez votre parcours

Mettre en avant vos expériences personnelles liées à votre activité professionnelle (rédaction d’un blog, investissement bénévole…) permet d’incarner votre parcours. C’est une approche judicieuse pour faire ressortir votre profil auprès des chasseurs de têtes, qui cherchent à recruter des candidats ayant de l’expertise dans leur domaine.

Vos activités personnelles ont aussi leur importance, car elles en disent un peu plus sur vous – ce sont des informations qui peuvent faire pencher la balance de votre côté en cas d’hésitation entre deux profils. De même, mieux vaut choisir de ne pas rester « généraliste » dans la présentation de ses objectifs et le type d’opportunités recherchées.

Au contraire, soyez précis concernant le secteur d’activité et la nature des postes que vous visez, car les chasseurs de têtes sont à la recherche de profils spécialisés. Prenez donc soin de présenter un parcours qui soit en cohérence avec vos ambitions.

#3 Pour faire jouer votre réseau : entretenez-le

Le réseau est reconnu comme l’un des principaux leviers de carrière, alors investissez-vous dans le vôtre. Il existe plusieurs moyens de l’entretenir :

  • Partagez des articles pour montrer que vous êtes actif et suivez l’actualité
  • Gardez le contact avec vos anciens recruteurs en les tenant informés de l’évolution de votre parcours, car ces derniers peuvent vous recommander
  • Participez aux rencontres proposées au sein de votre réseau (conférences, réunions d’anciens élèves, événements…)
  • N’hésitez pas à entrer en contact avec des personnes susceptibles de vous aider à faire évoluer votre vie professionnelle. Si votre demande est ciblée, votre profil cohérent et votre message bien présenté, cette démarche sera appréciée

#4 Travaillez sur votre visibilité

Publier ou partager des informations et réagir à l’actualité sur les réseaux sociaux professionnels et sur Twitter permet de se faire remarquer. En effet, de nombreux chasseurs de têtes, experts et cadres dirigeants sont présents et actifs sur ces réseaux. Veillez à publier régulièrement, mais pas constamment et toujours à bon escient.

Renseignez-vous sur les événements auxquels vous pouvez participer (séminaires, conférences…) et pensez à vous investir dans votre réseau alumni (dispositifs de mentorat, parrainage, cérémonies…). Tenir ce réseau informé de l’évolution de votre carrière peut se révéler très utile car les chasseurs de têtes sont en contact avec les associations d’anciens élèves des grandes écoles et universités. De même, ne négligez pas les CVthèques (comme celles de l’APEC, Cadreemploi, Indeed, Monster…) : ces bases de données sont consultées par les chasseurs de têtes qui y recherchent des profils spécialisés.

Enfin, se présenter via un site web ou un CV vidéo est également un excellent moyen de se démarquer et de faire ressortir son profil.

#5 N’hésitez pas à faire le premier pas vers les chasseurs de têtes

Oui, vous pouvez contacter les chasseurs de têtes. Prendre les choses en main se révèle parfois être la solution. Commencez par exemple par lister les chasseurs de têtes spécialisés dans votre secteur. N’hésitez pas à leur envoyer des candidatures spontanées ou à entrer en contact avec eux directement. Même si vous n’obtenez pas de rendez-vous pour les rencontrer, ils pourront intégrer votre profil à leurs bases de données.

En effet, n’oubliez pas que les chasseurs de têtes sont toujours à la recherche de candidats. Par la suite, n’oubliez pas de les tenir informés de l’évolution de votre parcours, notamment si vous suivez une formation pour enrichir vos compétences, car se former s’avère important tout au long de sa vie professionnelle. Cette démarche proactive peut tout à fait porter ses fruits et accélérer votre développement de carrière.

Sur EDHEC Online nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure navigation possible, vous proposer des services personnalisés et réaliser des statistiques de visite pour améliorer votre expérience sur le site. En savoir plus.