fbpx

Quelle formation en ligne choisir ? Comparatif des principaux modes.

Accueil >  Blog >  Formation en ligne >  Quelle formation en ligne choisir ? Comparatif des principaux modes.

La crise sanitaire que nous traversons et les profondes et rapides évolutions du marché du travail, contraignent beaucoup de professionnels à réinventer leurs manières d’apprendre et de se former à un nouveau métier. Ces transformations sont cependant une bonne nouvelle pour les étudiants ! Ils ont en effet désormais accès à un contenu pédagogique plus diversifié, ainsi qu’à des opportunités d’apprentissages moins onéreuses, et libérées de toutes contraintes spatio-temporelles. Néanmoins, la digitalisation des formations présente aussi un véritable défi. D’abord, pour trouver chaussure à son pied et s’assurer de pouvoir faire confiance à l’équipe pédagogique. Ensuite, pour s’adapter à cette nouvelle autonomie, qui peut peser plus lourdement sur la motivation et la concentration des apprenants. Dans un contexte si volatil et changeant, difficile parfois de décider quelle formation en ligne choisir !

Pour vous aider à vous y retrouver parmi les dizaines d’écoles digitales et de formations en ligne disponibles, nous vous proposons de détailler les avantages et inconvénients des principaux formats existants aujourd’hui.  

formation en ligne

Les MOOC et formations à la demande

Le MOOC (pour Massive Open Online Course) est un format de cours en ligne ouvert à tous. Cette nouvelle méthode d’apprentissage a connu un succès grandissant dans les années 2010. Il y a quelques années, certains défendaient même sa capacité à remplacer le secteur de l’enseignement traditionnel !

On peut notamment attribuer le succès des MOOC à leur accessibilité financière. Leur coût (s’ils ne sont pas gratuits) est en effet moins élevé que les frais d’inscription d’une école. Attention toutefois, car les MOOC permettant une certification diplômante sont obligatoirement payants. 

Les apprenants sont par ailleurs libres de compléter les différentes étapes de leur formation quand ils le souhaitent. Le format digital permet ainsi de consommer le contenu pédagogique à l’envi ! Une flexibilité très appréciable, mais qui se ressent malheureusement sur le taux de complétion des MOOC. Les apprenants souffrent du manque d’accompagnement, qui impacte directement leur productivité. Les contenus des MOOC sont quant à eux parfois désignés comme étant froids et impersonnels. Leur nature tend ainsi à supprimer les interactions entre apprenants, affectant lourdement leurs chances de réussite. 

 

Les nouvelles écoles digitales “pure players” 

Comme de nombreux secteurs économiques, la formation traditionnelle a été largement investie par le digital. On a vu notamment apparaître ces dernières années de nouvelles écoles ou plateformes d’apprentissages 100 % digitales, qui proposent des cursus souvent assez condensés, pour se former rapidement à un métier, ou acquérir de nouvelles compétences stratégiques. 

Des acteurs comme Noé dans le Product Management, Emil pour la Data, ou encore Lion pour l’entrepreneuriat dépoussièrent les formations digitales dites “classiques”. Elles mettent à l’honneur le mode de formation par cohortes (ou promotions). Ce faisant, elles permettent de conserver l’aspect social et l’émulation entre étudiants qui favorise l’assimilation de nouvelles compétences et la consolidation de son réseau professionnel. Et ce, même lorsque la formation s’effectue en ligne et à distance

Beaucoup plus centrés sur la pratique, et souvent dispensés par des professionnels bien établis dans leur secteur, les nouvelles écoles 100% digitales se démarquent en dispensant un contenu pédagogique plus facilement actionnable

Nouveaux venus sur le marché de la formation, ces écoles peuvent cependant faire peur aux étudiants. Du fait notamment d’un moindre recul sur la pertinence de leurs contenus pédagogiques et sur leur légitimité. En effet, ces dernières années, on parle de plus en plus d’arnaque au CPF. Certaines formations digitales sont ainsi de simples écrans de fumée, créés pour escroquer des internautes naïfs. Par ailleurs, toutes les écoles digitales n’ouvriront pas les portes à un diplôme reconnu. 

 

Le formations en ligne d’Ecoles de commerce

Les Écoles de commerce proposent elles aussi, depuis plusieurs années, des formations à distance. Une option qui présente évidemment l’avantage de rendre leurs cursus plus accessibles aux étudiants, aussi bien en France qu’à l’étranger. Pour les étudiants, il est désormais possible de suivre ces formations longues à leur rythme. Le tout, en bénéficiant (contrairement aux MOOC), d’un suivi pédagogique adapté. En effet, loin d’être laissés seuls devant leur écran, ces apprenants sont accompagnés tout au long de la formation. C’est le cas au sein des formations online proposées par l’EDHEC : chaque programme propose des séances de coaching individuelles et collectives. L’occasion pour les participants d’assurer la réussite de leur parcours d’apprentissage mais aussi de construire leur projet de carrière personnalisé. Les étudiants peuvent aussi échanger avec leurs enseignants (des professeurs permanents d’écoles de commerce ou des professionnels reconnus) sur un campus dématérialisé

L’aspect financier ne sera, lui non plus, pas à négliger. Puisque l’inscription à distance est généralement moins onéreuse que pour la formation présentielle. Cette option ouvre toutefois les portes d’un diplôme d’Ecole de commerce, gage d’excellence académique et de reconnaissance internationale.

Comme pour les écoles 100% digitales, les formations des Business Schools en ligne offrent aux étudiants la possibilité de rejoindre une promotion. En outre, la plupart des Écoles ouvrent l’accès à un solide réseau d’alumni. Contrairement à leurs jeunes concurrentes digitales, les Business School bénéficient déjà d’une solide réputation et d’une reconnaissance internationale. Une renommée qui pourra jouer en la faveur de leurs étudiants face à certains recruteurs plus “old school”

Néanmoins, la flexibilité de ce format digital est nettement moins importante que pour un cursus 100 % virtuel. Pour obtenir son diplôme d’école de commerce, il faudra y consacrer en général de 12 à 18 mois. C’est par exemple la durée moyenne d’un Bachelor Online ou d’un Master of Science proposé par l’EDHEC.

 

Choisir la formation en ligne qui correspond à vos objectifs

Choisir une formation en ligne peut vous permettre, quelle que soit votre attente ou disponibilité, d’apprendre un nouveau métier sans sortir de chez vous. Reste à choisir quel format et quelles modalités répondent à vos objectifs professionnels ! 

Si vous souhaitez discuter de votre projet de carrière ou en savoir plus sur les diplômes en ligne de l’EDHEC, contactez-nous.

Pour recevoir nos conseils sur la formation et le développement professionnel,
abonnez vous à BOOST, l’email qui fait du bien à votre carrière.