fbpx

NFT : définition et mode d’emploi
pour créatifs et marketeurs

Accueil >  Blog >  Futur du travail >  NFT : définition et mode d’emploi
pour créatifs et marketeurs

En moins d’un an, l‘acronyme NFT est passé de définition inconnue à arme de prédilection pour les marques. Ces jetons non fongibles, considérés comme des actifs numériques au même titre que le Bitcoin, sont adossés à la technologie Blockchain

Mais au-delà de la valeur monétaire que leurs créateurs (des artistes aux entreprises) leur donnent, les NFT ont aussi le potentiel de souder des communautés. Des marques comme Taco Bell, Coco Cola et même Twitter se sont lancées sur ce nouveau marché. 

Elles nous offrent un premier aperçu des usages des NFT en marketing. Mais aussi des choses à savoir avant de faire soi-même ce nouveau saut technologique…

nft

Les NFT, kézaco : définition

S’ils existent depuis plusieurs années, les NFT sont récemment devenus un sujet brûlant, dont peu comprennent encore la définition. L’acronyme désigne en réalité les Non Fungible Tokens (ou jetons non fongibles). Pour comprendre de quoi il s’agit, il faut donc commencer par définir le terme “fongible”. 

Un actif fongible peut être échangé contre un autre à valeur égale. C’est le cas par exemple des monnaies fiduciaires, et même des crypto-monnaies, qui s’échangent contre d’autres devises. Un actif non fongible, un NFT donc, est unique. Il ne peut pas être échangé à équivalence. On peut aussi prendre l’exemple des diamants, ou des œuvres d’art.

Ce qui distingue le NFT des crypto-monnaies, ce sont ses codes d’identification et métadonnées uniques. Ils permettent non seulement d’inscrire ce dernier sur la blockchain, mais surtout de le distinguer des autres NFT. Puisqu’il est unique et ne peut pas être échangé, il peut devenir l’objet d’une collection numérique. D’où l’engouement pour les premiers jetons non fongibles. Les cryptoKitties, lancés en 2017, valent aujourd’hui plus de 140 000 dollars. 

 

En quoi les NFT peuvent-ils être intéressants pour les marques ?

Le premier usage qui a été fait des NFT a donc consisté à représenter des fichiers numériques (images, vidéo et audio). Ils ont ainsi longtemps eu une valeur purement créative, que les marques pouvaient mobiliser pour digitaliser des biens immobiliers, des collections de mode, ou même pour créer des mondes virtuels (comme le futur Métaverse de Mark Zuckerberg).  

Mais sur le plan marketing, les NFT sont également de puissants vecteurs de storytelling, et d’engagement pour les marques. Grâce à ces jetons non fongibles, les entreprises peuvent créer une expérience de marque unique, favoriser les interactions avec leur communauté… Bref, augmenter leur notoriété. 

L’attention qu’attirent les NFT depuis plusieurs semaines peut aussi en faire un levier très efficace pour créer de l’intérêt autour d’un nouveau produit ou service. La rareté, mais aussi la possibilité pour un NFT de prendre de la valeur avec le temps (comme un bon vin) sont autant de facteurs que les entreprises peuvent utiliser pour augmenter leur taux de conversion et leurs ventes. 

 

NFT : la définition d’un nouveau terrain de jeu pour les marques ?

Reste à savoir comment tirer parti de ce potentiel, dans un univers qui devient de plus en plus concurrentiel. 

Voici 3 cas d’usage desquels vous inspirer. 

Marriott pivote vers le tourisme virtuel grâce au NFT 

Marriott Bonvoy a récemment créé ses propres NFT dans le cadre de la campagne « Power of Travel ». Le groupe hôtelier a ainsi dévoilé lors de la dernière édition de l’Art Basel ses trois jetons non fongibles. Tous ont été développés en partenariat avec les artistes numériques TXREK, JVY et Erick Nicolay.

Leurs trois heureux détenteurs ont ainsi pu collecter, en plus de leur NFT, 200 000 points de récompense à utiliser dans les établissements du groupe. L’objectif pour ce dernier est d’établir sa présence au sein du Métavers. Mais aussi d’interagir avec ses clients de manière plus percutante et inventive. 

 

Taco Bell créé une expérience IRL et online grâce aux NFT

La célèbre chaîne de restauration a annoncé une série de NFT afin de célébrer son plat emblématique, le taco. Le token « Transformative Taco » a été produit en 25 exemplaires et s’est écoulé en moins de 30 minutes. 

Au-delà du simple hommage à son histoire, Taco Bells a su profiter du potentiel des NFT pour combiner expérience numérique et physique. Le propriétaire de ce Taco unique a ainsi reçu une carte-cadeau électronique de 500 dollars, à dépenser à sa guise. Les bénéfices engendrés seront reversés à une association caritative œuvrant dans le domaine de l’éducation. 

 

Robert Mondavi transforme les NFT en vin

Robert Mondavi Winery expérimente avec les jetons non fongibles comme moyen d’authentifier le vin de ses vignobles. Une façon créative de rassurer les collectionneurs inquiets par les millésimes contrefaits.

L’entreprise a ainsi lancé une série limitée de bouteilles de vin, véritables œuvres d’art conçues par le fabricant de porcelaine Bernardaud. Chacune est liée à un jeton numérique qui permet d’authentifier sa provenance. Là encore, les NFT permettent à la marque de créer un pont entre le monde virtuel et physique. Ses détenteurs pourront ainsi recevoir un magnum bien réel correspondant à leur token, ce dernier faisant office de certificat de propriété. 

 

Les NFT, au-delà de leur définition de base, ont ouvert un nouveau terrain de jeu pour les marques. Ils leur permettent de créer de nouvelles sources de revenus, mais aussi d’approfondir leur relation avec leur communauté. En pratique, considérez ces tokens numériques comme un moyen pour vos consommateurs de posséder un peu de votre marque. Et attachez-les à des avantages exclusifs, qu’ils seront libres de revendre par la suite, à profit de préférence ! A la clé : une dynamique gagnant-gagnant qui boostera votre engagement, et vos ventes.

Abonnez vous à la newsletter BOOST, l’email qui fait du bien à votre carrière.