fbpx

Comment gérer le syndrome
de la cabane avec son équipe ?

Accueil >  Blog >  Management >  Comment gérer le syndrome
de la cabane avec son équipe ?

En mettant brutalement en suspens l’ensemble de la société, la crise du coronavirus a amorcé une véritable révolution dans les habitudes professionnelles. Après des semaines de télétravail, le déconfinement s’accompagne en France et dans le reste de l’Europe d’un phénomène répandu : le syndrome de la cabane, ou cette réticence à sortir et retrouver le chemin du bureau. Comment bien manager son équipe en la ramenant dans l’entreprise sans la brusquer ou engendrer des conflits ? Le retour sur le lieu de travail reste essentiel pour renforcer les liens avec l’entreprise, nos 7 conseils pour y parvenir. 

syndrome de la cabane

Syndrome de la cabane : explications

« Le syndrome de la cabane correspond donc aujourd’hui à l’appréhension de rompre ce repli sur soi, de sortir de sa bulle pour reprendre une vie sociale et professionnelle normale. »

Nouveau phénomène de société ?

Ce phénomène se traduisant par la peur de quitter un lieu d’isolement pour retrouver le monde extérieur n’est pas nouveau. Il a en effet été observé dès le début du XXe siècle aux États-Unis chez les chercheurs d’or, qui partaient vivre plusieurs mois dans de petites cabanes isolées. À leur retour, nombre d’entre eux éprouvaient de l’angoisse à retrouver la civilisation et regrettaient leur vie recluse. Ce ressenti a également été constaté dans certains métiers (comme gardien de phare) ou chez les personnes sortant d’une longue hospitalisation.

Comment se traduit ce syndrome ?

Cette anxiété perçue par beaucoup dès le début du déconfinement revêt différents symptômes : fatigue, tristesse, irritabilité, perte de motivation…

Après avoir intégré que rester chez soi permettait de se protéger et de protéger les autres (donnant au confinement un côté rassurant), ressortir représente pour certains un nouveau danger, accru par la peur du virus.

Quelles en sont les principales raisons ?

De plus, nombreux sont ceux qui ont apprécié de passer davantage de temps avec leur famille, de ne plus emprunter les transports en commun, ou encore de se focaliser sur le développement de leur vie personnelle.

Le syndrome de la cabane correspond donc aujourd’hui à l’appréhension de rompre ce repli sur soi, de sortir de sa bulle pour reprendre une vie sociale et professionnelle normale.

Managers : nos 7 conseils pour bien réagir face au syndrome de la cabane 

La question reste donc : comment arriver à bien manager son équipe en la ramenant dans l’entreprise sans la brusquer ou engendrer des conflits ?

#1 Reconnaître la situation et rassurer

Ne pas faire abstraction de la crise est fondamental : évitez d’agir comme si tout était revenu à la normale. La situation a été plus ou moins difficile à gérer pour chacun, il est donc important de ne pas l’ignorer et de ne pas brusquer son équipe.

Au contraire, il revient au manager de rassurer ses collaborateurs, tant sur les mesures mises en place par l’entreprise concernant le respect des règles sanitaires que sur la reconnaissance des difficultés rencontrées pour traverser cette période.

#2 Remercier et témoigner sa confiance pour réengager

Remercier les membres de votre équipe pour leur investissement dans ces circonstances exceptionnelles, c’est reconnaître et consolider le lien de confiance existant entre l’entreprise et ses collaborateurs. Votre équipe appréciera d’être félicitée pour ses capacités d’adaptation et le travail fourni durant la crise.

#3 Verbaliser

Dans un contexte aussi particulier, un manager se doit d’être encore plus attentif à sa façon de communiquer, mais aussi de donner davantage la parole, afin que chacun puisse mettre des mots sur son vécu et sur ses craintes.

Organisez des réunions et entretiens individuels : cette verbalisation aidera votre équipe à se réinvestir plus facilement et plus rapidement, surtout si certains expriment de l’appréhension ou se montrent réfractaires au retour dans l’entreprise.

#4 Mettre l’accent sur le relationnel et le collectif

Appuyez-vous sur cette expérience unique pour valoriser les forces et la complémentarité des membres de votre équipe, et l’importance de l’interaction. Mettez en avant le collectif en présentant l’entreprise comme un lieu de ressources, de lien et de convivialité que ne peut apporter le télétravail.

Fédérez vos collaborateurs autour d’un objectif commun pour les inciter à quitter leur cabane afin de retrouver un sens collectif à leur travail.

 #5 Faire preuve de transparence

Communiquer sur les chiffres, les impacts de la crise sur l’entreprise et les défis à relever est primordial. C’est le rôle du manager et la meilleure façon d’impliquer votre équipe.

 #6 Réadapter les objectifs sans insister sur la performance

Les challenges qui s’annoncent sont probablement importants, mais soyez vigilant à ne pas orienter votre discours exclusivement sur la performance, au risque d’être contre-productif. La crise a sans doute conduit à revoir les priorités et les objectifs, alors fédérez les membres de votre équipe autour de cet enjeu commun.

#7 Équilibrer exigence et flexibilité

Dans la situation actuelle, un manager, même réticent au télétravail, doit se montrer à l’écoute et prêt à faire des ajustements. Installez le retour dans l’entreprise à un rythme progressif en mettant en avant sa nécessité (travail en équipe, engagement, fluidité des échanges…).

Toute réorganisation doit se faire sur la base de la concertation : proposez une réflexion commune sur le travail à distance en vous appuyant sur le bilan des semaines passées en confinement (pour votre entreprise et plus largement en France).

En résumé :

Capacité d’adaptation et bonne communication managériale sont les clés. La formation est très utile pour développer ces savoir-faire : le Programme Manager 100% Online de l’EDHEC Business School comprend notamment un module sur le management d’équipe pour développer ces compétences indispensables.

Sur EDHEC Online nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure navigation possible, vous proposer des services personnalisés et réaliser des statistiques de visite pour améliorer votre expérience sur le site. En savoir plus.