fbpx

Salarié : comment financer sa formation avec le CPF ?

Accueil >  Blog >  Financement >  Salarié : comment financer sa formation avec le CPF ?

Vous souhaitez suivre une formation professionnelle pour renforcer vos compétences et être plus compétitif sur le marché du travail ? Il existe en France plusieurs dispositifs qui peuvent vous aider à financer ce projet, notamment lorsque vous êtes salarié. A commencer par le CPF ! Depuis le 1er janvier 2019, le Compte Personnel de Formation a connu plusieurs évolutions. Nous vous proposons donc de faire le point sur vos droits, comment les réclamer et consulter votre CPF. 

consulter cpf

 

Qu’est-ce que le CPF ?

Le compte personnel de formation (CPF) vous permet, dès le début de votre vie professionnelle, d’accéder à des formations. Ce dispositif remplace le DIF depuis 2015, même si les salariés ayant acquis des heures via le DIF ont pu continuer à les utiliser jusqu’à récemment (30 juin 2021). 

Concrètement, le Compte Personnel de Formation permet aux salariés de bénéficier de formations pour acquérir de nouvelles compétences. Cela peut se faire via des diplômes, la création ou la reprise d’une entreprise, voire même un bilan de compétences. Depuis 2017, il donne également accès à des financements pour le permis B. 

Initialement, le CPF est alimenté en fonction des heures travaillées durant l’année (dans la limite d’un plafond). Cependant, depuis 2019, ce n’est plus en heures, mais en euros que vous venez le consolider. A la fin de chaque année, si vous avez travaillé plus de la moitié de la durée légale ou conventionnelle du travail, vous serez ainsi crédité de 500 euros (avec un plafond de 5 000 euros). Pour les salariés non qualifiés, le crédit passe à 800 euros par an (et le plafond à 8 000 euros). 

Mais concrètement, comment consulter ce fameux compte CPF, et comment l’utiliser ?

 

Comment consulter son CPF ?

Pour accéder à votre CPF, vous aurez besoin de votre numéro de sécurité sociale. Il vous permettra de créer un compte sur moncompteformation.gouv.fr. Il vous suffira ensuite de sélectionner votre profil (salarié, par exemple) et vous pourrez consulter vos crédits en euros. Par la suite, vous aurez aussi la possibilité de créer votre dossier de formation !

L’utilisation de votre CPF dépendra en effet de votre situation. Pour les salariés en poste, il est possible d’effectuer une demande de formation à tout moment. Si cette dernière a lieu durant votre temps de travail, vous aurez néanmoins besoin de l’accord de votre employeur. Une fois que vous avez choisi votre formation, vous pourrez en informer votre service RH. Ce dernier aura ensuite un mois pour vous faire parvenir son accord (ou désaccord). Sachez d’ailleurs qu’une absence de réponse sera considérée comme un accord. 

Comme on l’a vu, différents types de formation sont disponibles via le CPF. En plus du bilan de compétences, ou encore du permis de conduire, vous pourrez suivre une formation linguistique, en bureautique, ou professionnalisante. Les domaines couverts sont extrêmement variés, mais toutes les formations ne sont pas certifiantes (et ne donnent donc pas droit à un diplôme). Certaines sont uniquement qualifiantes, ce qui signifie qu’elles vous permettront d’acquérir de nouvelles compétences, dans le cadre de votre emploi actuel.

Quels sont les organismes qui peuvent créditer votre compte CPF ?

En plus des crédits auxquels vous avez automatiquement droit grâce à vos heures de travail, sachez que votre employeur peut également alimenter votre compte CPF

Depuis le 3 septembre 2020, il a en effet la possibilité de réaliser un versement complémentaire, via la plateforme EDEF. Une bonne nouvelle pour augmenter vos droits à la formation, et avoir plus de choix quant à celle que vous désirez suivre ! 

Ce dispositif est de plus obligatoire dans certaines situations, notamment si votre employeur ne vous convie pas à un entretien obligatoire tous les deux ans. Un manquement qui vous rapportera 3000 euros sur votre compte CPF…

La région dont vous dépendez, Pôle Emploi, les OPCA/OPCO de votre entreprise, et même la promotion de l’Alternance sont d’autres mécanismes qui peuvent alimenter votre Compte Personnel de Formation, ou qui sont cumulables avec ce dernier. Pôle Emploi, par exemple, peut financer le reste à charge si vos droits CPF sont insuffisants pour accéder à certains cursus. 

 

Rémunération et CPF : pouvez-vous les cumuler ?

Vous avez consulté votre CPF et choisi votre formation. Mais que se passe-t-il en termes de rémunération lorsque vous la suivrez ? 

Lorsque vous vous formez sur vos heures de travail, cela est considéré comme un temps de travail effectif. Votre employeur est donc obligé de maintenir intégralement votre salaire. Il sera pris en charge par l’OPCA (pour Organismes Paritaires Collecteurs Agréés), ou par l’entreprise elle-même. 

Dans le cas d’une formation de transition professionnelle, vous pourrez même prendre un congé, tout en bénéficiant d’une rémunération minimum, fixée par décret. Elle sera versée par votre employeur, puis remboursée par l’OPCO (opérateur de compétences).  

Si votre formation s’effectue en dehors de vos heures de travail, vous n’aurez pas droit à une rémunération complémentaire. 

 

Le Compte Personnel de Formation est un excellent moyen d’accéder à et de faire financer votre formation. Une démarche de croissance professionnelle qui vous ouvrira de nouvelles opportunités, aussi bien au sein de votre entreprise qu’à l’extérieur. N’hésitez pas à consulter votre CPF, et à vous renseigner sur les différentes sources de financement, afin de mettre toutes les chances de votre côté !

Pour recevoir nos conseils sur la formation et le développement professionnel,
abonnez vous à BOOST, l’email qui fait du bien à votre carrière.