fbpx

Financement de la formation : comment convaincre son entreprise ?

Accueil >  Blog >  Financement >  Financement de la formation : comment convaincre son entreprise ?

Reprendre une formation peut être une formidable opportunité pour gagner en compétences ou réorienter sa carrière. 

Mais c’est aussi un véritable casse-tête financier et logistique pour de nombreux actifs en poste. Comment trouver les fonds nécessaires et le temps de se former ? Votre cagnotte disponible au Compte Personnel de Formation (ou CPF) ne suffira pas toujours pour couvrir vos frais. Et cela ne règle pas non plus les difficultés à concilier formation et activité professionnelle… 

La meilleure solution à ces deux obstacles est alors souvent d’obtenir le financement de votre entreprise. Mais comment convaincre votre employeur d’accepter de financer votre formation et de vous libérer du temps de travail ? Voici notre liste des meilleurs arguments à utiliser pour mener à bien vos futures négociations…

 

Financement de la formation

 

Financement entreprise : choisir le bon moment pour le demander

Parfois, le timing joue un rôle important dans l’accès à une formation. 

Pour mettre toutes les chances de votre côté, et obtenir le financement de votre formation par votre entreprise, planifiez votre demande au bon moment et auprès du bon interlocuteur. 

La première règle est ainsi de ne pas vous y prendre à la dernière minute. Établissez un rétroplanning de votre départ en formation en tenant compte des délais de réponse de votre entreprise. Cela vous permettra également de choisir le moment le plus opportun pour évoquer le sujet d’un éventuel financement. Votre entretien annuel peut ainsi être tout indiqué pour aborder le sujet avec votre supérieur, en particulier s’il est positif !

Dans certains cas de figure, il sera plus pertinent de vous tourner vers votre DRH, après avoir prévenu votre manager direct.  Pensez également à demander conseil au responsable formation si votre entreprise en a un. 

Lire aussi : Comment financer ma formation ?

Poser les bonnes questions

Vous n’êtes peut-être pas sans savoir que depuis la réforme de la formation professionnelle, votre entreprise a le devoir de former ses employés. Elle a d’ailleurs tout à y gagner, dans un marché du travail en mutation accélérée, où de nouveaux métiers apparaissent chaque année. 

Pour que votre demande de financement par votre entreprise aboutisse à une réponse positive, la clé est donc de présenter votre projet de formation en insistant sur les bénéfices qu’il présente pour votre employeur. Mais aussi, en vous assurant que ce dernier s’inscrive bien dans la logique de l’entreprise et dans son budget disponible. 

Renseignez-vous notamment sur les derniers financements de formation octroyés à vos collègues. Quelles étaient les thématiques de ces dernières ? Votre organisation a-t-elle également mis en place une politique en la matière, ou un plan de formation ? 

Riche de ces informations, vous pourrez orienter votre demande de manière à ce qu’elle corresponde autant aux besoins de votre entreprise qu’aux vôtres. 

 

Formaliser son projet de formation

Pour recevoir un financement d’entreprise, votre projet de formation doit être cohérent. Votre employeur sera ainsi plus sensible à une trajectoire de montée en compétences ou de reconversion qui lui semblera faire sens avec l’évolution de son activité. 

Votre interlocuteur peut ainsi vous demander si vous avez effectué un bilan de compétences. Et si oui, si les résultats que vous avez obtenus sont pertinents avec votre choix de formation. Préparez également vos réponses aux questions concernant l’alignement entre votre projet et les opportunités pour votre entreprise. 

Par exemple, si cette dernière est en pleine transition digitale (ce qui est le cas d’une grande majorité des organisations depuis le COVID), une formation dans ce sens aura plus de chance d’obtenir un financement. Un cursus dans la gestion des données, le community building ou encore le design thinking trouvera certainement plus d’écho auprès de vos supérieurs. 

 

Préparer ses arguments pour obtenir un financement par l’entreprise de sa formation

Votre projet de reconversion peut vous sembler parfaitement cohérent. Mais une fois devant votre manager, il vous sera souvent plus difficile de dérouler votre argumentaire et de faire mouche. La clé pour ne pas perdre son sang froid et ne rien oublier ? Une bonne préparation, et surtout l’anticipation des objections qu’on ne manquera pas de vous faire.  

Commencez votre entretien en sortant l’artillerie lourde : à savoir, en quoi votre projet répond aux besoins de l’entreprise. Montrez en quoi votre stratégie de formation est alignée à celle de l’organisation, le retour sur investissement qu’elle peut espérer et les missions sur lesquelles vous serez plus proactif et efficace. N’hésitez pas à rappeler que la formation d’un employé est bien plus rentable en termes de temps et d’argent que le recrutement d’un nouveau profil. Et rajoutez-en une couche en évoquant la fuite des talents. Depuis la crise, 52 % des cadres se disent en effet ouverts à de nouvelles opportunités d’embauche. 

Avant de nous pencher sur le point stratégique des potentielles alternatives au financement d’entreprise, pensez à évoquer l’organisation de votre emploi du temps. Il va sans dire qu’une formation se déroulant en dehors de vos heures de travail aura beaucoup plus de chance de séduire votre employeur…

 

Préparer des alternatives

Votre projet de formation professionnelle peut difficilement se faire sans l’accord et l’aide financière de votre employeur. Mais cela ne veut pas dire que ce dernier doit être votre seul et unique mécène. 

La première question que vous posera certainement votre interlocuteur est de savoir si vous avez envisagé d’autres pistes de financement. Plutôt que de vous braquer, essayez d’évoquer de possibles plans B. Vous pouvez en effet compléter l’aide de votre organisation par d’autres dispositifs, à commencer par votre Compte Personnel de Formation. Autre option : le CPF de Transition (qui remplace le Congé Individuel de Formation), mais aussi la Promotion par l’Alternance (Pro-A) ou le Plan de Développement des Compétences. 

Votre entreprise sera certainement sensible à vos efforts pour accommoder ses finances. Mais également à votre démarche proactive pour sécuriser votre projet de formation et vous assurer de sa concrétisation. 

La clé pour obtenir un financement entreprise de votre formation professionnelle, c’est donc la préparation. Une bonne réflexion en amont vous permettra de présenter votre projet de manière cohérente avec les attentes et besoins de votre entreprise. Vous pourrez également vous préparer à un éventuel refus ou délai de ce dernier sans que cela ne vous fasse perdre votre calme ni baisser les bras !

Abonnez vous à la newsletter BOOST, l’email qui fait du bien à votre carrière.