fbpx

6 conseils pour bien réussir sa campagne de crowdfunding

Accueil >  Blog >  Entrepreneuriat >  6 conseils pour bien réussir sa campagne de crowdfunding

Avec 629 millions d’euros collectés en 2019, le financement participatif (ou ‘crowdfunding’) est devenu un outil de levée de capitaux très apprécié des entrepreneurs, quel que soit leur secteur. Mais à mesure qu’elle gagne en popularité, la bataille aux dons est elle aussi de plus en plus compétitive. Et ce, en particulier sur les plateformes telles qu’Ulule ou KissKissBankBank, où plusieurs centaines de projets sont simultanément en cours de financement.

Si vous comptez sur votre campagne pour lancer votre projet, la pression qui pèse sur vos épaules peut être énorme. Avant de vous lancer, voici 6 conseils de crowdfunding pour mettre toutes les chances de votre côté.

 

#1. Tout commence par une bonne préparation

 
S’il est tout à fait compréhensible que vous soyez pressé de lancer votre campagne, la première erreur à éviter est de sous-estimer le temps à dédier à sa préparation. Raphaëlle Wulfman, ancienne accompagnatrice de projets chez Ulule, en sait quelque chose.

Le premier des conseils importants à retenir pour votre crowdfunding est le suivant : une fois que votre projet sera publié sur la plateforme, tout va aller très vite. Et vous devrez certainement faire face à des imprévus. D’où l’importance de soigneusement planifier chacune de vos actions de communication avant le lancement, pour ne pas vous retrouver débordé.

Ces efforts en amont vous permettront également de bien préparer vos supports de communication et votre storytelling. Prenez le temps de regarder ce que font vos concurrents, et les campagnes qui ont atteint ou dépassé leurs objectifs. Repérez leur accroche, inspirez-vous de leur wording et de leurs récompenses. Et surtout, n’hésitez pas à emprunter des idées et stratégies qui pourraient s’appliquer à votre projet ! Sans tomber dans le plagiat, bien évidemment.

conseils crowdfunding

 

#2. Elargissez progressivement la portée de votre campagne de crowdfunding


Sur Ulule, comme sur d’autres plateformes de crowdfunding, votre projet sera d’abord en incubation avant d’être visible à l’ensemble des visiteurs. Pour en sortir, vous allez donc devoir trouver vos premiers contributeurs au sein de votre cercle de proches (votre famille, vos amis et collègues, etc.).

Ce premier cercle est extrêmement important pour le succès de votre campagne. En moyenne, il contribuera à hauteur de 30 % au financement de votre projet ! Et il montrera surtout aux deux cercles suivants (les amis d’amis, puis le grand public), pourquoi il mérite que l’on s’y intéresse. Voyez-les comme vos ambassadeurs, et encouragez-les à être actifs sur leurs réseaux.

Une fois ce premier palier atteint, le bouche à oreille devrait commencer à fonctionner. Ce faisant, vous allez donc pouvoir élargir considérablement la portée de votre campagne. Et pour cette étape, votre communauté va jouer un rôle clé…

 

#3. Assurez-vous de pouvoir compter sur votre communauté 


Pour qu’elle marche, l’un des conseils qui revient fréquemment est que votre campagne de crowdfunding doit pouvoir compter sur une communauté active et enthousiaste. C’est elle qui créera de l’intérêt pour votre projet, et qui maintiendra l’engagement de vos donateurs (effectifs ou potentiels) jusqu’à ce que vous ayez atteint votre objectif.

Elle fera office de preuve sociale, et convaincra ceux qui n’ont jamais entendu parler de vous de participer à votre projet. Vos espaces communautaires (un groupe Facebook, un profil Instagram, un Discord…) favoriseront également l’émulation, en particulier sur les derniers jours !

La marque de sacs à main Noune a ainsi créé un groupe Facebook privé, au sein duquel les premiers contributeurs pouvaient suivre le développement du projet, et même voter pour choisir les modèles produits par la marque.

 

#4. Ménagez vos efforts en limitant la durée de votre campagne 


Si votre objectif de financement est conséquent, votre premier réflexe peut être de programmer une campagne de crowdfunding relativement longue, pour vous assurer de l’atteindre. En réalité, cette stratégie peut s’avérer contre-productive, notamment en raison des efforts considérables qu’elle implique pour vous et votre équipe. 

Fizzer, une application qui permet d’envoyer des cartes postales a ainsi fait le choix de limiter la durée de sa campagne à 30 jours. Bien préparée et plus courte, elle a en effet en général de bien meilleures chances de réussir. A l’inverse, une campagne qui traîne en longueur rend difficile le maintien d’une dynamique virale autour de votre projet. Cet essoufflement risque de réduire l’engouement de votre communauté…

 

#5. Choisissez bien vos récompenses 


Votre premier cercle ne participera pas forcément au financement de votre projet pour recevoir une récompense. Cependant, cette dernière sera une motivation bien plus efficace, et parfois indispensable, pour toucher un public plus large.

La récompense offerte dans le cadre de votre campagne de crowdfunding peut être le produit final pour lequel vous levez des fonds. Dans ce cas, soyez réaliste en ce qui concerne la date à laquelle vous pourrez l’envoyer à vos contributeurs.

En revanche, si vos récompenses ont pour unique but de motiver vos donateurs à vous soutenir, évitez de tomber dans la facilité en promettant des cartes de remerciement, des tote-bag fourre-tout ou des goodies qui risquent de finir à la poubelle. L’originalité sera différenciante pour votre campagne !

Pour financer sa tournée, l’artiste Romain Ughetto a ainsi proposé à ses contributeurs de leur envoyer un appareil photo jetable utilisé par toute l’équipe. Un bon moyen de les embarquer avec lui et de leur faire découvrir des moments intimes de son projet.

 

#6. Conseil crowdfunding bonus : n’attendez pas que votre campagne soit terminée pour remercier vos contributeurs 


Pour recevoir, il faut être prêt à donner. Et ce, pas seulement sous la forme de contreparties, mais aussi en remerciant les personnes qui se sont engagées à vos côtés. N’attendez pas la fin de votre campagne pour le faire, et  prenez le temps de remercier vos contributeurs sur les réseaux. Non seulement ils apprécieront le geste, mais cette attention publique permettra également d’encourager ceux qui hésiteraient encore.

Une fois que vous aurez atteint votre objectif, n’oubliez pas non plus de tenir votre communauté au courant de l’avancement de votre projet. C’est le meilleur moyen de les transformer en early adopters !

Difficile de garantir le succès d’une campagne de financement… Mais en appliquant ces conseils de crowdfunding, vous pourrez au moins maximiser vos chances ! Rappelez-vous surtout que comme tout projet, le financement participatif est un processus itératif, qui commence bien avant la publication de votre projet, et se poursuit bien après sa clôture…

Abonnez vous à la newsletter BOOST, l’email qui fait du bien à votre carrière.