fbpx

Mobile learning : nouveau partenariat avec Skillsday

26 mars 2019

L’EDHEC Online et Skillsday, entreprise spécialisée dans la pédagogie digitale et le mobile learning, ont conclu un accord de partenariat. Le but ? Offrir aux apprenants des solutions innovantes en matière de mobile learning. Cet accord témoigne de la volonté d’EDHEC Online de renouveler l’approche pédagogique des formations en ligne, avec des solutions adaptées aux nouveaux usages en matière de digital.

La révolution mobile

Depuis la sortie en 2007 du premier smartphone de la marque à la pomme, le smartphone s’est très nettement imposé. En effet, il s’est installé en seulement une dizaine d’année dans notre quotidien au point de révolutionner nos usages et jusqu’à notre manière de consommer et d’accéder à l’information…

Avec plus de 2,3 milliards d’utilisateurs dans le monde, la pénétration du mobile dans notre quotidien est telle que cet équipement digital supplante aujourd’hui les traditionnels ordinateurs. Elle se hisse ainsi à la première place des écrans consultés.

Un partenariat pour développer le mobile learning

Face à cette évolution et aux avantages du mobile en matière de formation et d’apprentissage, la jeune entreprise Skillsday, créée en 2015, s’est spécialisée dans la pédagogie digitale et le mobile learning. L’objectif du partenariat noué avec EDHEC Online est de développer des solutions et des supports de formation et d’apprentissage adaptés au téléphone portable.

Cet accord s’inscrit dans le cadre du lancement prochain de l’offre EDHEC Online.  Son ambition ? Renouveler les outils traditionnels de la formation en ligne, en proposant de nouveaux types de supports pédagogiques, innovants et en phase avec les besoins des apprenants.

Nous sommes ravis d’accompagner l’EDHEC Online pour moderniser ses parcours de formation à distance. Enfin une école de commerce qui se lance dans le mobile learning ! Pédagogiquement, nous sommes convaincus de la pertinence et de la puissance de ce format. Ce partenariat est également l’occasion pour SkillsDay de continuer d’étoffer son catalogue de formations mobile first sur-étagère tout en bénéficiant de l’excellence académique de l’EDHEC. David REYMOND, Fondateur Associé chez SkillsDay.

Apprendre mieux tout en s’amusant

ATAWADAC ?!

Le mobile présente un avantage unique : consultable partout et tout le temps. Le téléphone portable s’impose ainsi comme le compagnon idéal pour assimiler des connaissances, en particulier pour les salariés nomades. Le mobile learning s’inscrit donc dans cette logique d’ATAWADAC, acronyme forgé à partir de l’expression « anytime, anywhere, any device, any content ».

La courbe de l’oubli

Le mobile learning permet également de tester les connaissances de l’apprenant. Luttant ainsi contre ce que le philosophe allemand Hermann Ebbinghaus appelait « la courbe de l’oubli ». Si un apprenant ne révise pas les informations communiquées à un instant donné, au bout d’une semaine, il ne lui en reste que 20 % ! Pour éviter cette perte de mémoire, il faut mettre en œuvre des stratégies pour réactiver les informations et accroître ainsi sa rétention… Le téléphone portable, toujours à portée de main, s’impose donc comme un candidat idéal pour offrir à l’apprenant des séances de révision et stimuler son apprentissage.

Le micro-learning

Encore faut-il que les moyens pour réactiver et transmettre l’information soient pertinents. L’usage qui est fait du téléphone portable impose d’adapter les contenus pédagogiques. Le mobile learning privilégie ainsi les formats courts : trois à quatre minutes tout au plus. C’est ce qu’on appelle le microlearning : un apprentissage par petites touches.

Le mobile learning impose d’adapter les contenus pédagogiques, en favorisant les formats courts. Il permet par ailleurs d’introduire dans l’apprentissage un effet de gamification.

La gamification

Par ailleurs, le mobile learning rend possible l’intégration d’une dimension sociale, interactive et ludique à l’apprentissage.  Au travers, par exemple, de forums de discussions, de défis   – des battles – lancés entre apprenants. Le but est d’assimiler les contenus pédagogiques sous une forme divertissante. Le mobile learning introduit donc un effet de gamification.

Mais il n’a pas vocation à se substituer à tous les autres supports et modes de formation et d’apprentissage, digitaux ou non. Il a plutôt vocation à participer à ce qu’on appelle le « blended learning ». Ce dernier fait mélanger supports et formats, de manière à adapter la formation et l’apprentissage aux nouveaux usages et aux besoins des apprenants.

Pour Stefan Crisan, directeur des Opérations EDHEC Online :

Le partenariat avec Skillsday va nous donner les moyens d’élargir l’apprentissage digital au mobile et tirer ainsi profit de ses avantages en matière de formation. Le mobile learning offre une réponse créative et efficace. Une solution adaptée à la fois à l’usage intensif des smartphones aujourd’hui et à l’utilisation efficience des temps disponibles dédiés à l’apprentissage. Sur le plan pédagogique, c’est également une opportunité pour inventer de nouveaux formats d’apprentissage.

Dans le cadre de ce partenariat, les formations auront pour thème, par exemple, la gestion de projet, l’agilité, la communication en entreprise ou encore l’intelligence émotionnelle.