fbpx

Manager une équipe : 7 principes clés pour être un bon leader

Accueil >  Blog >  Management >  Manager une équipe : 7 principes clés pour être un bon leader

Quel que soit le secteur professionnel dans lequel vous évoluez, manager une équipe n’est pas inné, ça s’apprend. Si le management bienveillant est un sujet très actuel, comment veiller à respecter la stratégie de l’entreprise et à atteindre les objectifs tout en prenant en considération les aptitudes et ressentis de chacun ? Pour bien manager son équipe et gagner sa confiance, le manager doit faire preuve d’un certain nombre de savoir-faire et se préparer. Le Programme Manager Online de l’EDHEC Business School permet de développer ses compétences managériales et son mode de communication, pour former des équipes motivées et performantes.

manager une équipe

#1 Communiquer

Une bonne communication est élémentaire pour que votre équipe comprenne et atteigne ses objectifs. Messages clairs, feedbacks constructifs : soyez toujours précis et si vous évoquez des points d’amélioration, terminez sur une note positive. Faites preuve de transparence et donnez du sens aux tâches à effectuer. Faire le point régulièrement avec les membres de son équipe montre que leur travail est pris en compte, aide à avancer et à accompagner le changement le cas échéant. Le manager étant le lien entre la direction et les équipes, assurez-vous de transmettre les messages dans les deux sens – stratégie, valeurs et ambitions de l’entreprise, mais aussi retours du terrain et propositions de vos collaborateurs.

#2 Ecouter

Bien communiquer, c’est aussi savoir écouter : en laissant vos collaborateurs exprimer leurs ressentis et leurs idées, vous instaurez un climat de confiance indispensable pour être performant. Un bon manager appréhende les qualités et les défauts de son équipe, fait preuve d’empathie et adapte son comportement en fonction de son interlocuteur. En écoutant, on apprend à cerner ses collaborateurs ; connaître les atouts et points faibles de chacun est essentiel pour savoir à qui confier telle ou telle mission. Enfin, écouter facilite le quotidien du manager (points projets, évaluations, organisation des congés, formations…).

#3 Motiver

La motivation est un levier de performance prépondérant. Pour qu’une équipe se sente impliquée, les échanges individuels et collectifs sont importants : ils permettent de transmettre les informations ou chiffres concernant l’entreprise, de s’informer sur les projets de chacun, de faire des retours et de rassurer. La prise d’initiative est également une façon d’engager vos collaborateurs : encouragez-les en ce sens pour stimuler leur créativité, développer leur autonomie et les aider à progresser – accorder sa confiance est moteur de motivation. Veillez également aux signes de démotivation pour gérer le problème à la source le plus efficacement possible. Pour cela, observez votre équipe pour détecter ce qui motive les uns et les autres (soutien, reconnaissance, bien-être, challenges, primes…) et impliquez-la dans les décisions.

#4 Valoriser

Non seulement reconnaître les efforts et les talents individuels et collectifs contribue à la motivation, mais cela favorise la cohésion et le travail collaboratif. Pour valoriser et souder votre équipe, réunissez-la régulièrement, soulignez les réussites, mettez en avant son travail auprès de la hiérarchie. Faire évoluer vos collaborateurs via la formation ou le coaching individuel ou en groupe est également un moyen de leur témoigner votre confiance. Montrez l’intérêt de l’intelligence collective et encouragez toujours la coopération pour améliorer l’efficacité et la performance.

#5 Cadrer

L’idée est d’asseoir votre fonction de manager tout en rassurant vos collaborateurs. Faites savoir d’emblée et explicitement ce que vous attendez de votre équipe, pour lui donner des repères clairs. N’ayez pas peur de dire non et de recadrer – ne pas le faire pourrait être perçu comme une preuve de faiblesse – mais uniquement lorsque cela est justifié, pour éviter un comportement dictatorial. Bien manager, c’est trouver le juste milieu entre autorité et flexibilité, l’équilibre entre délimiter un champ d’action et laisser libre l’initiative personnelle. C’est adapter son management en fonction du contexte et des personnes, obtenir sans imposer et savoir trancher. Il s’agit d’établir sa position de leader tout en gagnant la confiance de ses collaborateurs.

#6 Déléguer

Un manager ne peut tout contrôler ni tout assurer seul : savoir déléguer est primordial pour être efficace et développer les performances de l’entreprise. Déléguer permet de se libérer de l’opérationnel pour se focaliser sur son rôle de manager : appliquer la stratégie globale et guider son équipe pour atteindre les objectifs. C’est aussi une preuve de confiance : à vous de répartir efficacement les tâches et les projets en fonction des compétences et des qualités de chacun des membres de votre équipe.

#7 Être exemplaire et sincère

Appliquez d’abord à vous-même ce que vous attendez de vos collaborateurs ; cette attitude est indispensable pour rassurer et vous faire respecter. Montrer l’exemple permet d’inspirer votre équipe et de l’inciter à vous suivre, de créer une bonne dynamique. Être exemplaire ne signifie pas avoir toujours raison, mais être tolérant et savoir se remettre en question. La sincérité va de pair avec l’exemplarité : elle permet de former des liens authentiques avec les membres de votre équipe et de poser des bases de travail saines fondées sur la confiance.

Sur EDHEC Online nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure navigation possible, vous proposer des services personnalisés et réaliser des statistiques de visite pour améliorer votre expérience sur le site. En savoir plus.