fbpx

Les compétences clé à développer pour entreprendre

Accueil >  Blog >  Entrepreneuriat >  Les compétences clé à développer pour entreprendre

L’entrepreneuriat a attiré ces dernières années un nombre croissant de candidats souhaitant se lancer et construire leur propre business. Cependant, avoir les compétences pour entreprendre n’est pas à la portée de tous les profils. En effet, peu de start-up passent le cap des deux premières années. D’après une étude menée par la Harvard Business School, 75% des start-up ayant levé du capital finissent par échouer.

Alors, quelles sont les conditions du succès lorsque l’on veut entreprendre, et lancer son projet ? De nombreux paramètres entrent en jeu, comme la connaissance du marché, le besoin auquel l’entreprise répond, le contexte économique, environnemental, … Cependant, le facteur humain et les qualités de l’entrepreneur à l’origine du projet sont essentiels.

compétences pour entreprendre

Le rôle clé de l’entrepreneur et de ses compétences dans un nouveau projet

L’importance du facteur humain, donc : c’est le constat de la plateforme d’intelligence de marché CB Insights. Selon l’un de leurs projets de recherche, la troisième raison pour laquelle les projets entrepreneuriaux échouent est l’inadéquation de l’équipe initiale. Le bon alignement des équipes fondatrices est donc un élément clé du succès de tout projet !

Ainsi, le facteur humain occupe une place centrale dans le succès de tout projet entrepreneurial. Mais existe-t-il un profil ou un ensemble de compétences pour entreprendre et réussir ?

Bien que la recherche n’ait jamais pu démontrer cet argument de manière indiscutable, il semblerait que bon nombre d’entrepreneurs partagent un ensemble de qualités et de compétences.

Les compétences nécessaires à travailler pour entreprendre

Construire une vision

À la base de tout projet et de toute idée, il y a une vision : celle de l’entrepreneur. La vision, c’est la source d’énergie initiale de tout projet entrepreneurial, l’impulsion qui fédère autour d’une mission.

La vision implique plusieurs éléments :

  • La manière dont l’entrepreneur perçoit les évolutions de son marché.
  • La place qu’il projette d’y occuper.
  • La manière dont son projet va impacter son marché et ses consommateurs, et à quelle échelle.

Par exemple, le serial entrepreneur Xavier Niel a toujours assumé sa vision, déclarant dans une interview accordée au média Frenchweb que “la France est une terre d’accueil pour les entrepreneurs, depuis laquelle peuvent naître encore de nombreux leaders mondiaux”. Fidèle à cette vision, Niel a lancé l’Ecole 42, pour former les jeunes Français au code, mais aussi Station F, l’un des hauts-lieux de l’entrepreneuriat français. Il encourage également les entrepreneurs par le biais de son fonds d’investissement, Kima Ventures.

La capacité à prendre du recul et à construire une vision long-termiste de son marché est importante, car elle permet aux entrepreneurs de ne pas se laisser “noyer” dans leur quotidien.

Développer une forte capacité d’exécution

Execution is everything”. C’est l’un des fondements de la thèse entrepreneuriale de John Doerr, célèbre investisseur en capital-risque américain et entrepreneur. Pour lui, avoir une idée de génie ne suffit pas. Ce qui distingue les entrepreneurs à succès des autres, c’est leur capacité à passer à l’action et à exécuter efficacement leur plan.

Pour un entrepreneur, savoir exécuter, c’est aussi développer un fort niveau de discipline, nécessaire pour manager son équipe, identifier les ressources requises, puis construire une feuille de route afin de se donner une orientation claire. C’est le grand piège de l’action effrénée à éviter : savoir exécuter, c’est exécuter intelligemment.

Afin de développer votre capacité d’exécution, prenez l’habitude de vous fixer des objectifs ambitieux mais atteignables, ainsi que des échéances. Fractionner l’ensemble de vos tâches à accomplir vous permettra de développer un meilleur système d’organisation. Et ce système organisationnel pourra à son tour vous aider à identifier comment travailler votre productivité, et donc mieux exécuter.

Travailler sa résilience

La notion de résilience est l’une des pierres angulaires de l’entrepreneuriat. Aujourd’hui, l’action d’entreprendre est extrêmement valorisée socialement, et cette voie attire de nombreux candidats.

Mais la “glamourisation” de ce parcours est un piège, dans lequel tombent malheureusement beaucoup de jeunes entrepreneurs. Car la dure réalité de ce choix de vie, c’est que c’est un chemin pavé de difficultés.

La première de ces difficultés, c’est l’échec, le rejet. Aucune startup n’a connu un succès flamboyant dès ses premiers jours : les entrepreneurs ont dû aller chercher leurs premiers clients et partenaires à la force du poignet. Et parfois, l’échec est au rendez-vous.

Dans cette situation, la résilience est la meilleure alliée de l’entrepreneur. Cette qualité désigne “la capacité d’un individu à supporter psychiquement les épreuves de la vie, (…) rebondir, prendre un nouveau départ après un traumatisme.

Tout entrepreneur est voué à connaître des situations difficiles – leur persévérance est l’un des éléments qui font la différence dans leur manière de réagir aux difficultés se présentant à eux. Comme l’affirmait Thomas Edison dans l’une de ses plus célèbres citations : “Je n’ai pas échoué. J’ai simplement trouvé 10,000 façons de faire qui ne marchent pas.

Aiguiser son sens des affaires, une compétences phare pour les entrepreneurs

Pour développer son projet, tout entrepreneur doit réussir à vendre son idée. Et pour cela, avoir le sens de la négociation et des affaires est incontournable. Les entrepreneurs sont avant tout des commerciaux, qui vendent leur idée à de nombreuses parties prenantes. Investisseurs, premiers clients, partenaires, premiers employés…

Dans un contexte d’hyperconcurrence sur la plupart des marchés, sur lesquels de nombreuses offres voient le jour chaque année, la capacité à vendre fait toute la différence. On pourrait donner l’exemple de Jack Dorsey, l’un des co-fondateurs de Twitter, qui a réussi à vendre son idée à de multiples investisseurs et a fait croître la valorisation de Twitter jusqu’à 9.4 milliards de dollars, alors que la société n’a toujours pas trouvé son modèle économique…

C’est une erreur commise par de nombreux entrepreneurs : ne passez pas tout votre temps à construire un produit en huis-clos, pour finalement réaliser une fois confronté au marché que ce produit n’intéresse personne !

Apprendre à déléguer et à s’entourer de talents

Enfin, il est une réalité dont peu d’entrepreneurs sont conscients en se lançant dans un projet : ils ne peuvent pas tout faire. La construction d’une équipe compétente assure la survie de toute startup sur le long-terme.

Bien que les entrepreneurs soit contraints d’assumer des responsabilités variées à leurs débuts, il est nécessaire de rapidement recruter des talents compétents dans un domaine précis. L’entrepreneur n’a pas vocation à devenir expert dans un métier : c’est avant tout un gestionnaire, qui sait identifier les bonnes personnes et guider ses équipes vers la croissance.

Ainsi, plus son entreprise va grandir, plus l’entrepreneur va devoir dénicher les bonnes personnes, et s’entourer de collaborateurs compétents qui sauront transformer sa vision en réalité.

L’une des compétences phare pour entreprendre et mettre toutes les chances de son côté, est donc d’être un véritable “gestionnaire éclairé” : un commercial, bon exécutant et tenace, dont le moteur ultime est une vision forte de son marché.

Parier sur la formation pour développer ses compétences entrepreneuriales

Entreprendre requiert ainsi, on l’a vu, un ensemble de compétences très diverses, qui ne sont pas forcément acquises à chacun. Afin de les travailler ou de les approfondir, la formation s’impose comme l’une des solutions les plus plébiscitées par les entrepreneurs en devenir.

Afin de mettre toutes les chances de leur côté, de nombreux porteurs de projet choisissent cette voie. Il existe en effet de nombreuses formations à distance, pour concilier phases d’apprentissage et de travail. La formation online permet de préparer son projet plus sereinement, mais aussi de développer les bonnes compétences pour l’accompagner ensuite.

Alors avant de vous lancer, assurez-vous d’avoir travaillé les qualités propres aux entrepreneurs à succès !

Sur EDHEC Online nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure navigation possible, vous proposer des services personnalisés et réaliser des statistiques de visite pour améliorer votre expérience sur le site. En savoir plus.