fbpx

Comment appliquer la méthode Pomodoro pour être plus productif ?

Accueil >  Blog >  Vie au travail >  Comment appliquer la méthode Pomodoro pour être plus productif ?

Et si le secret d’une gestion plus efficace de votre temps était de diviser votre journée non plus en heures, mais en tomates ? Cela peut paraître complètement absurde, et pourtant… Des milliers de personnes ne jurent plus que par la méthode Pomodoro (qui signifie tomate en italien).

Si vous êtes facilement distrait, que vous avez du mal à rester productif en travaillant à distance, que vos tâches semblent vous prendre un temps illimité, ou que vous êtes trop optimiste en ce qui concerne l’évaluation de ce que vous pouvez accomplir en une journée… Cette technique est faite pour vous ! En alternant les pomodoros (soit des sessions de travail ciblées) avec des pauses courtes et régulières, vous parviendrez à booster votre concentration et éviter la fatigue mentale.

Dans cet article, nous vous expliquons comment procéder et adopter cette méthode !

méthode pomodoro

Qu’est-ce que la méthode Pomodoro et pourquoi est-elle aussi populaire ?

La technique Pomodoro a été développée à la fin des années 1980 par Francesco Cirillo, alors étudiant à l’université. Rencontrant des difficultés à se concentrer sur ses études et à rendre ses devoirs en temps et en heure, il se sert d’un minuteur de cuisine en forme de tomate pour réviser de manière plus efficace.

C’est ainsi qu’est née la méthode Pomodoro. Partagée par la suite dans un ouvrage de 130 pages, elle peut se résumer à un processus très simple :

  •   Faire une liste de l’ensemble des tâches à réaliser dans la journée ;
  •   Régler son minuteur (en forme de tomate ou non) sur 25 minutes ;
  •   Se concentrer sur sa tâche jusqu’à ce que le minuteur sonne ;
  •   Noter ce que l’on a réalisé ;
  •   Prendre une pause de 5 minutes pour s’aérer l’esprit et recommencer !

Les sprints de 25 minutes sont au cœur de la méthode Pomodoro, mais elle implique également de suivre trois règles :

  •   Décomposer les projets complexes ;
  •   Combiner les tâches simples ;
  •   Ne jamais diviser une unité de temps.

La méthode Pomodoro doit sa grande popularité à la facilité avec laquelle elle peut être mise en place. Il vous suffira en effet de réfléchir à la manière dont vous pouvez décomposer vos tâches, et de vous munir d’un minuteur !

Très efficace pour combattre les distractions, elle répond à l’un des plus gros défis qui s’oppose à notre productivité. C’est-à-dire, rester concentré malgré les sollicitations permanentes (emails, notifications sur les réseaux sociaux, intrusions dans votre open space)… C’est aussi une méthode ludique, qui permet de maximiser votre productivité. En commençant chaque journée par une liste des tâches à réaliser, vous la transformerez en défi à relever !

Voyons ensemble comment procéder.

 

Étape 1 : Choisissez une tâche à accomplir

Commencez à appliquer la méthode Pomodoro en choisissant une tâche dans votre to-do list.

Prenez 15 minutes au début de votre journée de travail (ou à la fin si vous prévoyez la journée suivante) pour planifier vos pomodoros. Notez le nombre de pomodoros que chaque tâche nécessitera. Et surtout, n’oubliez pas que les tâches qui prennent plus de 5 pomodoros doivent être divisées en tâches plus petites et plus simples à gérer.

Si votre journée de travail dure 8 heures, assurez-vous que vos pomodoros ne dépassent pas le nombre de seize. Le cas échéant, reportez les tâches les moins urgentes/importantes à un autre jour de la semaine.

 

Étape 2 : Réglez votre minuterie sur 25 minutes

Réglez votre minuterie sur 25 minutes et faites-vous la promesse de dédier toute votre attention à cette tâche. Ne laissez pas les réseaux sociaux ou vos collègues vous faire perdre le fil de votre concentration.

La nature humaine étant faillible, vous pouvez aussi chercher de l’aide du côté des applications dédiées. Certaines verrouilleront votre smartphone pendant la durée de votre choix, ou couperont votre accès à certains sites durant vos pomodoros. Big Stretch pour Windows et BreakTime pour Mac feront d’excellents alliés.

 

Étape 3 : Validez votre première session Pomodoro

Après 25 minutes de travail productif, il est temps de valider votre premier Pomodoro. Gardez une trace de chacune de vos sessions sur un document vierge pour mieux visualiser vos progrès.

Cela vous donnera non seulement un sentiment d’accomplissement, tout en vous permettant de rester motivé !

 

Étape 4 : Faites une pause de 5 minutes

Après chaque session Pomodoro, faites une petite pause d’environ 5 minutes. Elle offrira suffisamment d’espace à votre cerveau pour se régénérer et être pleinement concentré pour votre prochaine session.

Pour que la méthode Pomodoro soit efficace, pensez à vous éloigner de votre ordinateur pendant ces 5 minutes ! Levez-vous, bougez, étirez-vous, sortez prendre l’air ou faites un peu de méditation.

 

Étape 5 : Répétez et expérimentez la méthode Pomodoro !

Répétez 4 sessions Pomodoro de 25 minutes pour maximiser votre productivité.

Bien qu’une journée de 8 heures laisse techniquement de la place pour seize pomodoros, il est préférable de vous limiter à 4. Cela vous permettra de gérer les imprévus et les tâches exceptionnellement plus longues. Vous pourrez également utiliser le temps qu’il vous reste pour vous former sur de nouveaux sujets. Mieux vaut avoir des pomodoros à revendre que de surcharger vos journées !

Avec le temps, vous pourrez également expérimenter avec la durée de vos sessions de travail et de vos pauses. Pour certaines tâches qui nécessitent des périodes prolongées dans un état de « flux » créatif (écrire, coder, réfléchir), essayez des sessions de travail et des pauses plus longues.

Une étude de DeskTime a ainsi révélé qu’un pomodoro de 52 minutes et une pause de 17 minutes forment un équilibre parfait. D’autres préfèreront baser la méthode Pomodoro sur les rythmes ultradiens (sessions de 90 minutes et pauses de 20 à 30 minutes). 

 

Quelle que soit la méthode que vous choisissez, assurez-vous de mettre toutes les chances de votre côté et de faire preuve de discipline dans vos premières expérimentations !

Pour recevoir nos conseils sur la formation et le développement professionnel,
abonnez vous à BOOST, l’email qui fait du bien à votre carrière.