fbpx

Comment bien se préparer à un entretien professionnel ?
La check-list

Accueil >  Blog >  Conseil carrière >  Comment bien se préparer à un entretien professionnel ?
La check-list

5 à 20 secondes. C’est en moyenne le temps qu’un recruteur passe à scanner un CV. Alors, si le vôtre a fait mouche et que cet employeur vous invite en entretien, il s’agit de confirmer la bonne impression que vous lui avez faite.  Tout comme une épreuve sportive ou un concours, un échange professionnel se prépare. À quoi devez-vous penser avant cet entretien, pour mettre toutes les chances de votre côté ? Voici la check-list de tout candidat qui se respecte, pour arriver serein et briller le jour J.

Se préparer à l’entretien une semaine avant

1 / Effectuer quelques recherches sur l’entreprise

L’un des éléments qu’un recruteur examine forcément, c’est la connaissance d’un candidat sur l’entreprise. S’est-il renseigné ? Est-il vraiment intéressé ? A-t-il lu la fiche de poste attentivement ? Tout cela peut vous faire gagner beaucoup de points, ou en perdre tout autant.

Pour être à l’aise, faites quelques recherches quelques jours avant l’entretien, en prenant quelques notes.

  • Quand l’entreprise a-t-elle été fondée et par qui ?
  • Quelle est sa promesse ?
  • Quelles sont ses valeurs ? Comment les incarne-t-elle ?
  • Quel produit, service, propose-t-elle ? À quel prix ? Pour quel public ?
  • Dans quelle équipe seriez-vous ? Qui seraient vos chefs et collègues ?

Nos conseils :

  • Relisez ces quelques notes plusieurs fois avant votre entretien. Grâce à ces épisodes de micro-learning, vous arriverez détendu, naturel, et vous réussirez d’autant mieux à prouver votre enthousiasme.
  • Ces quelques jours de délai vous laissent aussi le temps de contacter une personne de votre réseau qui appartient à l’entreprise. En lui posant des questions sur la culture de l’entreprise, son ressenti, les projets en cours, vous aurez d’autant plus d’éléments à réinjecter dans l’entretien. Vous pourrez même dire que vous avez échangé avec ce collaborateur, ce qui devrait favorablement intriguer le recruteur.

2/ Faire un travail sur vos réponses aux principales questions

Pour chaque poste, il est bon d’avoir quelques réponses personnalisées à apporter aux questions que le recruteur va vous poser. Vous pouvez poser sur papier les réponses aux questions suivantes, fréquemment posées :

  • Pouvez-vous vous présenter ?
  • Quel est votre cœur de métier ?
  • Qu’est-ce qui vous intéresse dans ce poste ? Et dans notre entreprise ?
  • En quoi pensez-vous que vous avez les compétences pour l’occuper ?
  • Quelle est votre plus grande fierté dans votre précédent emploi ?
  • Vos qualités et vos défauts ?
  • Savez-vous manager ? Travailler en équipe ?

Posez-vous bien la question des réponses qui cadrent le mieux avec le poste que vous ciblez.

3/ Effectuer un éventuel passage au pressing

Plus prosaïquement, si le poste requiert un tailleur ou costume, n’attendez pas la veille pour défroisser le vôtre maladroitement au fer à repasser… (On a tous déjà vécu cette scène !).

Si l’entreprise est plus décontractée, préparer ses vêtements et les réserver reste une bonne pratique pour ne pas paniquer le matin même lors de fouilles archéologiques au fin fond de sa garde-robe. Ce conseil reste valable même si on passe son entretien par visioconférence : oui, le recruteur analysera votre tenue !

Notre conseil : regardez sur LinkedIn, sur le site Internet et sur des webinaires ou vidéos de l’entreprise quel dress-code les collaborateurs arborent, pour l’adopter vous-aussi. Si votre style vestimentaire est adapté au contexte de l’entreprise, vous n’en serez que plus détendu dans les locaux.

A faire la veille de l’entretien professionnel

4 / Côté connaissance de l’entreprise

  • Une simple relecture de vos notes consolidées
  • Un passage par le profil LinkedIn de votre interlocuteur

Ces éléments suffiront, le gros du travail a été fait en amont !

5 / Côté logistique

  • Si vous pouvez passer près de l’entreprise pour repérer les lieux, cela  vous fera gagner du temps le lendemain. Sinon, repérez a minima le trajet pour y arriver et prévoyez un plan B (au cas où un accident bloque pile votre ligne de bus ou de métro…).
  • Prévoyez également un carnet, un stylo (qui fonctionne !), une pochette avec votre portfolio, votre carte de visite… La panoplie complète du candidat idéal, quoi.  N’oubliez pas votre portefeuille et carte de transports, certains ont déjà été en retard pour avoir oublié l’un des deux… Et pensez à charger votre téléphone. Ce serait dommage de ne pas arriver à temps faute de connaître l’itinéraire.

Ensuite, soufflez, décompressez… Vous ne pourriez pas être mieux préparé.

________________________

Le gros de la préparation d’un entretien se joue plusieurs jours à l’avance, dans le processus de recherche et d’adaptation de son profil au poste. En couplant cette préparation avec une bonne organisation et un soupçon de logistique bien pensée, vous arriverez frais et dispos à l’entretien. Et ne dit-on pas que le mental conditionne fortement la réussite d’un échange ?