fbpx

Luc Traineau

Commercial

Luc Traineau, 33 ans, a été diplômé du Bachelor of Science Online (BSc) en Management & Commerce de l’EDHEC en août 2021. Rencontré lors de la remise des diplômes de sa promotion, il revient avec nous sur cette année de formation riche en accomplissements et en bénéfices pour son évolution professionnelle.

luc traineau

Pouvez-vous vous présenter en quelques mots et nous parler de votre parcours avant de rejoindre le Bachelor Online de l’EDHEC ?

Je suis passionné de sport et j’ai une appétence pour les sciences. J’ai donc concilié tout naturellement le football de haut niveau au Paris Saint-Germain avec un bac Scientifique. En raison de mon attrait pour la gestion d’entreprise, transmis par mon père, je me suis orienté vers une école de commerce  spécialisée dans l’entreprenariat. L’absence de but précis a généré une grande hésitation pour mon avenir professionnel et un manque d’investissement dans mes résultats scolaires. Après une césure au Canada nécessaire pour prendre du recul, j’ai géré une boutique familiale de vins et spiritueux pendant 7 ans. J’ai ainsi découvert la complexité de nombreuses responsabilités à mettre en œuvre au quotidien dans une petite structure. Je me suis depuis peu tourné vers le métier de commercial dans la production de métaux précieux puis dans l’IT.

Qu’est-ce qui a déclenché votre besoin de formation ?

La fonction Commerce/Vente de produits ne me correspond plus car j’ai le sentiment d’avoir épuisé mes compétences dans ce domaine. Cela a renforcé en moi le besoin de renouveler d’autres aptitudes dans un parcours de reconversion professionnelle. Cette période de questionnement sur le sens du travail, le besoin de me rendre utile, a déclenché l’envie de me connaître davantage et de réaliser un travail soutenu de développement personnel.

Comment avez-vous choisi EDHEC Online pour vous former ?

Après de nombreuses recherches générales complétées par des salons, des Portes Ouvertes ainsi que des rencontres et discussions avec des étudiants, j’ai trouvé judicieux de réaliser un comparatif basé sur la qualité des différents contenus pédagogiques, des modalités d’apprentissage et surtout de prendre en compte la visibilité du diplôme par les entreprises, nationales et internationales. J’ai aussi considéré ma situation personnelle et professionnelle tout en questionnant mes besoins et ma future carrière, puis j’ai opté pour le Bachelor of Science Online en Management et Commerce de l’EDHEC.

Pourquoi avoir choisi le format “Online” ?

Le format « Online » constitue le symbole même de la flexibilité pour un adulte en activité car il permet de concilier sa vie professionnelle, personnelle et ses études. Pour moi, ce format était un gage de réussite pour répondre aux besoins de mobilité d’un commercial sur tout le territoire français, ce qui était mon cas.

De plus, ce format permet de sélectionner les instants où on se sent le plus apte à travailler, ce qui augmente la productivité. Il est possible de revoir et réécouter les vidéos de cours en cas de notions mal comprises ou oubliées, un facteur supplémentaire d’aide à la mémorisation et à l’appropriation de savoirs complexes.

Comment êtes-vous parvenu à concilier votre carrière, votre formation et votre vie personnelle ?

Les maîtres-mots sont motivation, organisation et rigueur. Il est primordial de hiérarchiser les tâches à effectuer puis de les insérer dans des blocs de temps imparti tout en exerçant le lâcher prise. La qualité de l’enseignement transmis par des professionnels et experts de leur domaine permet de soutenir nos efforts. On est facilement capté dans une expérience riche et unique où le temps s’écoule très vite.

Comment qualifiez-vous l’accompagnement reçu par l’EDHEC pendant le programme ?

Travailler par promotions d’étudiants, encadrés à la fois en petit groupe et de manière individuelle, représente un avantage significatif d’efficacité et de complémentarité. Le travail de groupe développe des automatismes similaires à ceux d’une équipe soudée dans le monde de l’entreprise. On peut ressentir que « l’union fait la force. »

Le coaching individuel aide à identifier les objectifs opérationnels du projet professionnel et ensuite à planifier étape par étape la réussite de notre insertion. En parallèle, le mentoring, pratique, riche d’échanges et d’apprentissages partagés, favorise le développement de compétences et de connaissances à acquérir afin de se rapprocher du poste tant convoité.

Comment appliquez-vous vos nouvelles compétences dans votre poste actuel ?

J’ai une compréhension plus avisée du monde qui m’entoure, la communication entre mes collègues s’est fluidifiée et ma capacité d’empathie s’est améliorée. Je réussis à adapter mon discours aux valeurs de mon interlocuteur afin d’approfondir l’échange et d’aider la personne à exprimer ses véritables pensées.

Je ressens une confiance en moi lors des échanges commerciaux avec les clients. Mes capacités de conseil auprès des plus jeunes et d’écoute auprès des plus expérimentés se sont accrus et vice versa. Ce sentiment de sociabilité est maintenant plus aisé en allant inconsciemment vers les autres, sans repli ni mode défensif.

Pensez-vous continuer à vous former dans les années à venir ?

Une formation est le meilleur investissement possible dans un monde en proie à des avancées technologiques dans les domaines économique, sociologique et environnemental. Il devient impératif de se former pour ne pas vivre de manière passive cette transformation. Cela apporte aussi un sentiment de sécurité nécessaire au développement de soi.

A titre individuel, je souhaite maintenant me diriger vers un Master en Data Management.

Quels conseils donneriez-vous à une personne qui souhaite se former en ligne ?

Avant tout, je suggère la même préparation que pour des études en présentiel, c’est-à-dire établir des objectifs dans un planning réaliste pour atteindre un but précis, prévenir son entourage pour construire une bulle d’apprentissage, avoir un espace de travail aménagé afin d’étudier dans les meilleures conditions, faire des pauses régulièrement pour éviter la saturation et communiquer avec ses collègues de formation pour prévenir le sentiment de solitude.