fbpx

Le top 6 des nouveaux métiers de la data les plus demandés

Accueil >  Blog >  Carrière >  Le top 6 des nouveaux métiers de la data les plus demandés

L’avènement du Big Data est aujourd’hui une réalité. En France, de nombreux spécialistes estiment que près de 45 % des entreprises sont en pleine restructuration pour saisir les opportunités offertes par la Data. Même l’Etat s’engage dans cette direction, via des initiatives comme la “Nouvelle France Industrielle » ! Les métiers de la data alimentent en effet des tendances fortes dans presque tous les secteurs d’activité. Machine learning, nouvelles mobilités, Internet des objets, ou même écologie… La Data est désormais partout ! Et ses métiers sont donc un choix de carrière d’autant plus pertinent qu’ils se caractérisent par une demande énorme, ainsi qu’une pénurie notable de talents qualifiés.

Comme dans tout domaine émergent, le Big Data est mouvant, et ses métiers évoluent donc très rapidement avec lui. D’après une analyse des appels d’offres et de l’allocation des budgets des entreprises dans ce secteur, 6 professions se dégagent. Ces professions sont l’avenir de la Data dans les prochaines années, et seront surtout les plus demandées par les employeurs. 

Nous vous dévoilons ces nouveaux jobs, et les compétences à maîtriser pour y prétendre. Mais commençons par nous projeter dans l’avenir de la donnée !

métiers de la data

 

L’avenir des métiers de la data

Tous les indicateurs sont au vert en ce qui concerne l’avenir des métiers de la Data. A commencer par un rapport du cabinet IDC, dans lequel il est estimé que la production globale de données passera de 45 zettaoctets en 2019 à 175 zettaoctets en 2025. 

D’autres tendances obligent les entreprises à recruter de nouveaux experts. C’est par exemple le cas du passage de nouvelles réglementations comme la RGPD en Europe. Cette législation encadre l’utilisation des Data et renforce leur protection, nécessitant un responsable de la Data dans chaque entreprise. 

Par ailleurs, les organisations récoltent des volumes de données toujours plus conséquents en ligne. Être capable d’isoler ces données et de les traiter pour offrir à son organisation un avantage concurrentiel est donc une compétence très recherchée ! 

Une pénurie de talents dans un contexte de forte demande

Ceux et celles qui se lancent dans la Data ont ainsi l’avantage de démarrer une carrière dans un secteur dans lequel il y a plus de postes que de candidats qualifiés pour les pourvoir. En moyenne, les offres d’emploi dans le Big Data restent ouvertes 5 jours de plus que les autres secteurs ! Un indicateur que la concurrence est moins rude, et les recruteurs plus disposés à attendre de trouver les bons candidats. 

LinkedIn observe également une augmentation de 650 % des métiers de la Data depuis 2012. Glassdoor confirme cette observation, les offres d’emploi étant passées de 1 700 en 2016 à environ 6 500 en 2020. 

Les experts en Data sont ainsi de plus en plus nécessaires dans pratiquement tous les secteurs d’activité, au-delà des nouvelles technologies. Néanmoins, pour se faire sa place dans le Big Data, et décrocher les postes les plus challengeants et les mieux rémunérés, une formation spécialisée et poussée sera généralement indispensable. KDnuggets estime ainsi que les métiers de la Data sont parmi les plus instruits. En effet, 88% d’entre eux ont au moins une maîtrise, et 46% un doctorat. 

Voyons désormais quels sont ces métiers si recherchés, et quelles sont les conditions pour les pratiquer !

 

Métier de la data #1 : le Data Analyst, un poste en forte demande !

Vous cherchez un poste dans lequel vous pourrez aider votre entreprise sur les aspects opérationnels du management de leurs données ?

Le Data Analyst est certainement l’un des métiers de la Data les plus complets. Vous serez en charge de visualiser l’extraction et le traitement de quantités massives de données. En parallèle, vous devrez aussi effectuer des requêtes sur ces bases de données. 

Votre principale qualité ? L’optimisation. Le Data Analyst doit créer et modifier des algorithmes pouvant être utilisés pour extraire des informations d’énormes bases de données. Le tout, sans risquer de les corrompre…

La demande sur ce métier est en forte hausse depuis 2016, notamment en raison de la transition opérée par un nombre toujours plus important d’entreprises des systèmes BI (Business Intelligence) traditionnels vers le Big Data. 

Comment devenir analyste de données ?

Le Data Analyst doit maîtriser les technologies du Big Data (principalement Hadoop, SQL, R, SAS et Python). Il est aussi censé comprendre les techniques de management des données (formatage, architecture distribuée, gestion en streaming, API, etc.). Une certification dans ces domaines peut donc facilement donner un coup de pouce à vos candidatures. 

Autre point important : mettez en avant vos qualités de résolution des problèmes et d’analyse

 

Métier de la data #2 : Data Engineer  

Les ingénieurs de données créent et testent des écosystèmes Big Data évolutifs. Leur rôle est crucial au sein de l’entreprise, puisqu’ils permettent aux Data Scientists d’exécuter leurs algorithmes sur des systèmes de données stables et optimisés. 

Les Data Engineers mettent également à jour les systèmes existants avec des versions plus récentes ou des mises à niveau des technologies actuelles. Ils s’assurent donc de l’efficacité optimale des bases de données de l’entreprise. 

Comment devenir ingénieur de données ?

Si vous êtes intéressé par les métiers de la Data et une carrière en tant qu’ingénieur de données, développez une expérience pratique dans des technologies comme Hive, NoSQL, R, Ruby, Java, C++ et Matlab. 

Vous vous distinguerez également si vous êtes en mesure de travailler avec des API de données, ainsi que les outils ETL les plus populaires. 

 

Métier de la data #3 : Database Administrator

Le rôle d’un administrateur de base de données est assez explicite. Vous serez responsable du bon fonctionnement de toutes les bases de données de votre entreprise. 

Cette dernière comptera également sur vous pour accorder ou révoquer ses services aux employés de l’entreprise en fonction de leurs besoins. Le Database Administrator est aussi chargé de sauvegarder et de restaurer les bases de données. 

Comment devenir administrateur de base de données ?

Parmi les compétences et les talents que doit posséder un administrateur de base de données, on retrouve essentiellement la connaissance des protocoles de sauvegarde et la récupération de bases de données. 

Pour vous faire une place dans les métiers de la Data, vous devrez également être à l’aise en matière de sécurité, modélisation et conception de données, etc. Si vous êtes bon en gestion des  risques, n’hésitez pas à le mentionner dans votre CV !

 

Métier de la data #4 : Data Architect

L’architecte Data (ou Big Data, en fonction de l’ampleur du projet sur lequel vous serez amené à travailler) fait partie des métiers de la Data plus technico-fonctionnels. 

Vous devrez d’une part décider des briques technologiques pertinentes pour résoudre une problématique précise. Votre rôle sera également d’intégrer cet ensemble à l’architecture informatique de votre entreprise. Ou bien, le cas échéant, à la modifier pour qu’elle s’intègre le mieux possible avec celle-ci. 

En tant que Data Architect, votre mission est aussi de garantir que les Data Engineers disposent des meilleurs outils et systèmes pour travailler le plus efficacement possible.

Comment devenir architecte de données ?

Une carrière dans l’architecture de données nécessite une expertise en entreposage de données (Data warehousing), modélisation de données, transformation d’extraction et prêt (ETL). 

Votre futur employeur peut également vous demander de maîtriser des outils de ‘data warehouse infrastructure’ comme Hive, Pig et Spark.

 

Métier de la data #5 : Machine learning Engineer

Les ingénieurs en machine learning font sans conteste partie des métiers de la Data les plus demandés. Une forte demande qui comporte néanmoins ses défis. 

En plus d’avoir une connaissance approfondie de certaines des technologies les plus puissantes (telles que SQL, les API REST, etc.), les ingénieurs en apprentissage automatique doivent également effectuer des tests A/B, et créer des pipelines de données. Sans oublier la mise en œuvre des algorithmes d’apprentissage automatique standards tels que la classification et le regroupement ! En bref, des connaissances pointues, qui nécessitent une formation spécialisée.

Comment devenir ingénieur en apprentissage automatique ?

Pour commencer, vous devrez avoir une bonne connaissance de technologies comme Java, Python, JS… Pensez également à développer des compétences solides en statistiques et en mathématiques. La maîtrise de ces deux volets vous assurera de décrocher beaucoup plus facilement un entretien d’embauche ! 

 

Métier de la data #6 : Data Scientist 

Parmi les métiers de la Data, celui Data Scientist est certainement l’un des plus intéressants. En effet, il mélange une dimension stratégique à l’analyse poussée de données, en faisant un métier prisé. Les Data Scientists sont en effet en charge d’appréhender les enjeux des entreprises et de proposer les meilleures solutions possibles, sur la base de l’analyse et du traitement des données. 

Pour vous donner une idée de l’application de ce métier, vous devrez certainement commencer par effectuer une analyse prédictive et passer au peigne fin des données « non structurées ou désorganisées ». Et ce, afin d’offrir des informations exploitables à votre employeur. Vous serez également amené à identifier les tendances et les modèles pouvant aider l’entreprise à prendre de meilleures décisions stratégiques. Un métier à la croisée entre business et Data !

Comment devenir Data Scientist ?

Pour être recruté en tant que Data Scientist, vous devez être un expert en R, MatLab, SQL, Python (et autres technologies complémentaires). Un diplôme supérieur en mathématiques ou en génie informatique sera également un plus !

Pour vous assurer une carrière la plus longue possible dans les métiers de la Data, pensez néanmoins à ajouter d’autres cordes à votre arc. Malgré la visibilité dont il bénéficie (en raison notamment de son rôle dans l’Intelligence Artificielle), le métier de Data Scientist connaît un léger déclin. Une baisse principalement due au recul des projets industriels de la science des données. 

 

Les métiers de la Data qui ont de l’avenir : mentions honorables 

S’ils n’ont pas trouvé leur place dans ce top 6 des métiers de la Data les plus demandés, il nous semble aussi important de mentionner : 

  • Le statisticien : chargé d’extraire et d’offrir des informations précieuses à partir de ‘clusters’ de données. Il aide également à créer de nouvelles méthodologies appliquées par les Data Engineers ;
  • L’analyste d’affaires : son rôle est principalement de trier les données en fonction de leur valeur. Puis, il identifie celles qui seront les plus intéressantes à exploiter pour la croissance de l’entreprise.
  • Le gestionnaire de données et d’analyses : il supervise les opérations de Data Science et attribue les tâches à son équipe.

Pour recevoir nos conseils sur la formation et le développement professionnel,
abonnez vous à BOOST, l’email qui fait du bien à votre carrière.